Tzatziki de Fenouil

Cette histoire commence avec la mort de Rob’, un robot réputé « robuste » (en fait pas tant que ça… notez ici l’allitération en R. Grrr…). (et je passe l’épisode de l’interlocuteur  de mauvaise foi qui refuse finalement de prendre en charge l’envoie du robot-sous-garanti en réparation – 50€ pour ma pomme, allez savoir pourquoi ?)

Allez, la bonne nouvelle, c’est que ce départ marque l’arrivée de Thermomix dans ma petite cuisine ! Pour tester la qualité de ce petit génie (échaudée par l’histoire de Rob’), je me suis dit qu’il fallait le tester au moins dix fois, à peine nombre de fois dont je m’étais servie de Rob’ avant surchauffe du moteur.
Donc j’en arrive à y mettre tout et n’importe quoi, en favorisant ce qui est dur et ce à quoi je n’aurais jamais pensé avant.

Comme il fait très chaud aujourd’hui et qu’il est temps de ramasser mes petites carottes sur le balcon, je me suis improvisé un tzatziki.

Honnêtement, j’avais encore des concombres dans le frigo mais pour éprouver mon nouveau jouet,  j’ai plutôt choisi un bon gros fenouil. Tout comme le concombre, il a un goût assez subtil et est gorgé d’eau. De plus, sa saveur légèrement anisée allait pouvoir compenser le fait que je n’avais pas d’aneth sous la main (utilisée traditionnellement dans le tzatziki grec)
Je coupe le bulbe en gros morceaux, les mets dans la cuve de Thermo avec une cuillère à café de sel et mixe tout à puissance maximale pour tester la bête. Au bout de quelques secondes, je récupère mon fenouil pulvérisé : simple, rapide, efficace. Le résultat final est surprenant, très frais et subtil.

Ingrédients :
1 gros fenouil
1 yaourt à la grecque
1 cuillère à café de sel, poivre
Des herbes fraîches (j’ai mis du basilic)
Une grosse lampée de très bonne huile d’olive

1. Mixez ou râpez le fenouil très finement. Ajoutez le sel et faite le dégorger en le pressant régulièrement pour en enlever le plus d’eau possible.
2. Ajoutez le yaourt, les herbes ciselées, le poivre et l’huile d’olive.
3. Idéalement, réservez au frais quelques heures avant de servir pour laisser le temps à toutes les saveurs de se développer.

A déguster avec des crudités, sur des tartines de pain grillé ou pourquoi pas comme base d’une salade composée !