Peanut Butter Blossom

«Voilà, c’est fini…» Hier, J’ai quitté mon job, qui à défaut de m’avoir passionné et fait avancer, m’a permis de rencontrer des personnes fabuleuses, d’horizons différents, et de-facto source de nouvelles inspirations culinaire.

Parmi ces personnes, il y avait Noëlle, from Chicago. La semaine dernière, elle a pris la peine de m’envoyer une tonne de petits chocolats délicieux et compliqués impossibles à trouver en France.
C’est elle qui m’avait fait découvrir ces petites douceurs, complètement décadentes et hyper-addictives. On appelle cela Peanut Butter Blossom – fleur de beurre de cacahuète pour les francophiles.

Quand on travaillait ensemble, on avait réfléchi à d’autres alternatives si on n’a pas ces chocolats-là sous la main…
Je vous suggèrerai des truffes (en chocolat), des Schokobons (omg!) ou pourquoi pas un Ferrero-Rocher… A vous de voir !

LA RECETTE LA RECETTE LA RECETTE !

200g de farine
125g de beurre
100g de beurre de cacahuète
100g de sucre en poudre
100g de cassonade
1 oeuf
3 cuillère à soupe lait
1 cuillère à café extrait de vanille
1 cuillère à soupe de bicarbonate
1 cuillère à café de sel

  1. Préchauffez 190°C.
  2. Mélangez ensemble le beurre et le beurre cacahuète, puis ajoutez le sucre et la cassonade. Fouettez jusqu’à ce que ce le mélange soit mousseux.
  3. Ajoutez l’oeuf, le lait et l’extrait de vanille.
  4. A part, mélangez la farine, le bicarbonate et le sel. Incorporez cela progressivement au mélange précédent.
  5. Réalisez entre vos mains des boules de pâte de la taille d’une grosse noix. Roulez-les dans du sucre en poudre et déposez-les sur une plaque de cuisson anti-adhésive.
  6. Faites cuire 8 à 10min jusqu’à légère coloration.
  7. A la sortie du four, mettez immédiatement sur chaque petit gâteau un chocolat en appuyant bien. Le gâteau va légèrement craqueler sur les bords.
  8. Décollez-les délicatement de la plaque de cuisson et laisser refroidir complètement sur une grille.

Tarte fine poire-camembert. Et en prime: Gagnez des entrées au salon de l’agriculture !

Cette année, j’ai enchaîné tous les maux d’hivers et je me retrouve mi-février complètement sur les rotules. On reprend donc les bonnes résolutions : le plein de vitamines et de minéraux, 5 fruits et légumes par jour, et tout le tralala.

Comme ce soir était une soirée «grignotage» devant un replay de topchef vraiment foireux (remixage de McDo froid), je me suis dit que moi aussi, j’allais remixer mes vieux restes.

La semaine dernière, j’ai visité avec ma Designer Culinaire préférée la fromagerie Graindorge à Livarot, d’où j’ai ramené pas mal de petites choses intéressantes, notamment un camembert biennnnnn affiné, qui se marie parfaitement avec la note sucrée de la poire.

En deux coups de mandoline et trois de cuillère à pot, j’enfournais cette petite tarte fine, qui reçu franc succès au sortir du four.  Hop, un fruit de plus au compteur !

Et vous, vous en êtes où ?
Racontez-moi en commentaire comment vous arrivez à caser vos 5 portions de fruits et légumes sur une journée ! Le sort décidera du gagnant, qui aura la chance de pouvoir visiter le Salon de l’Agriculture 2014, avec deux personnes de son choix.
Vous aurez l’occasion d’y rencontrer les équipes Interfel – Les Fruits et les Légumes Frais –  qui seront présentes pour la seconde année consécutive.

Je vous laisse jusqu’au 20 février minuit pour participer.
Le Salon de l’Agriculture 2014 aura lieu du 22/02 au 2/03 à Paris (Porte de Versailles).

En attendant, voici ma recette

Ingrédients pour 4 personnes :
1 pâte feuilletée pur beurre pré-étalée
3 poires
1/2 camembert au lait cru biennnnn affiné
1 tour de moulin à poivre

1. Préchauffez le four à 200°C.
2. A l’aide d’une mandoline (ou au couteau si vous êtes fort(e)s) coupez les poires en fines lamelles. Coupez le camembert le plus finement possible, cette fois-ci au couteau.
3. Déposez la pâte feuilletée sur une plaque de cuisson. Répartissez-y harmonieusement les lamelles de poire et de camembert. Poivrez.
4. Enfournez pour environ 25 minutes, jusqu’à ce que la tarte soit bien dorée.

Dégustez tiède, avec une bonne salade !

Ma tarte au citron meringuée

Chez nous, elle fait l’unanimité ! Pas que chez nous d’ailleurs, puisque lorsque l’on me demande de ramener le dessert, c’est souvent ce qui est commandé.

C’est avec une tarte au citron que j’ai fait mes premiers pas en cuisine ; jadis «ulcérante», j’y tartine volontier aujourd’hui une bonne couche de meringue italienne pour en arrondir les angles.
Cette tarte, sucré et acidulé, crémeuse et croquante, tombe à pic en fin de repas, mais passe aussi très bien au goûter (voire au ptit dej !) – Vous l’aurez compris : l’essayer, c’est l’adopter !

Cuisson : 45mn
Repos : 2 heures

Prévoir :
un thermomètre pour le sirop de sucre
Eventuellement un chalumeau pour la meringue.

Pour 6 personnes :
Une dose de pâte sucrée comme >>> ici <<<

Pour la crème au citron :
3 oeufs
100 g de sucre
75 g de maïzena
le jus de 3 citrons (environ 15cL)
le zeste de 1 citron bio
75 g de beurre
20cL d’eau

Pour la meringue :
3 blancs d’oeufs
175 g de sucre

1. Etalez la pâte selon les dimensions de votre moule, et faites cuire la pâte à blanc, à 160°C pendant 45mn.

2. Pendant ce temps, préparez la crème au citron.
– Rassemblez dans une casserole les jus et zest de citron, l’eau, le sucre et la maïzena. Fouettez pour ne plus avoir de grumeaux.
– Allumez les fourneaux et faites chauffer jusqu’à ce que le mélange commence à épaissir.
– Ajoutez les oeufs battus, continuez de faire cuire jusuqu’à ce que le mélange soit très épais (comme une crème patissière).
– Enfin, incorporez le beurre froid coupé en morceaux, et fouettez bien l’ensemble jusqu’à obtention d’une crème lisse et homogène.

3. Lorsque le fond de pâte est cuit, déposez-le sur votre plat de présentation et versez dessus la crème au citron. Laissez refroidir.

4. Préparez la meringue :
– Dans une petite casserole, faire chauffer le sucre avec un demi verre d’eau.
– En même temps, commencez à battre les blancs en neige.
– Lorsque le sirop de sucre atteint la température de 118°C, versez le en filet sur les blancs d’oeufs en continuant de battre, jusqu’à ce que je mélange soit refroidi.

5. Répartissez harmonieusement la meringue sur la tarte. A l’aide d’un chalumeau (ou sous le grill du four), brûlez la meringue.

Laissez prendre la tarte deux heures au réfrigérateur avant de servir.

Crêpes fourrées un peu comme une ficelle picarde.

Parce qu’on n’a pas toujours le temps ni l’envie de se lancer dans une duxelle de champignons, voici ma recette de crêpes fourrées, largement inspirée de la fameuse ficelle picarde.
Le principe : une crêpe, des champignons et du jambon. J’ajoute une béchamel (que dis-je ?? une Mornay !) non-réglementaire, qui donne de l’onctuosité et empêche le tout de dessécher au four ; j’essaye d’éviter de retartiner une couche de crème et de fromage à la place sur le dessus (Ca a beau être la chandeleur, ce n’est pas encore tout à fait Mardi Gras non plus.)
Variante : ma mère les faisait avec du thon en conserve à la place du jambon !

Pour 4 personnes :

Pâte à crêpes :
50 cL de lait
250g de farine
3 oeufs
1 cuiller à café de sel
50g de beurre fondu.

Béchamel :
50g de farine
50g de beurre
50 cL de lait
Sel, poivre et muscade

4 tranches de jambon
250g de champignons de Paris frais
100g d’emmental râpé

1. Préparez la pâte à crêpe :
Dans un saladier, faites un puis avec la farine et ajoutez petit à petit le lait en fouettant pour éviter les grumeaux. Incorporez les oeufs un à un. Terminez par le beurre fondu et le sel. Dans l’idéal, laissez reposer toute une nuit. Sinon, tant pis.

2. Préparez la béchamel :
Faites fondre le bol dans une casserole. Ajoutez la farine et faites cuire l’ensemble quelques minutes jusqu’à ce que le mélange blanchisse légèrement.
Ajoutez progressivement le lait en fouettant bien pour éviter les grumeaux. Quand le lait est incorporé et la sauce bien épaisse, assaisonnez suivant vos goûts avec sel, poivre et muscade.

3. Emincez les champignons et faites-les cuire dans une poêle avec un peu de beurre et de sel.

4. Ajoutez-les à la béchamel, ainsi que le jambon haché et le fromage râpé. Laissez refroidir la sauce.

5. Déposez sur chaque crêpe deux grosses cuiller à soupe de sauce, et roulez-la sur elle même comme un gros cigare.

6. Déposez les crêpes ainsi farcies dans un plat à four beurré, recouvrez éventuellement de fromage râpé et passez au four 20 minutes à 180°C.

Dégustez bien chaud, avec une bonne salade !