Compotée de pomme, banane et framboise.

Une nouvelle recette dédiée à Octobre rose.


En ce moment, j’aime particulièrement cuisiner aussi bien pour mon grand homme que mon petit homme, alors je cuisine des recettes qui plairont aux deux sans concession.

D’habitude, mon Mari est plutôt adepte des smoothies, par solution de facilité. Il y jette allègrement des poignées de fruit surgelés pour un rendu bien frais.
J’ai repris ses ingrédients préférés et les ai mis à compoter. Le résultat a été unanime pour ces messieurs, avec pour le Grand les yeux pleins d’étoiles : un plaisir régressif qui lui rappelle les beignets à la framboise de son enfance.

La recette est simplissime, il suffit de mettre à cuire :
– 4 pommes épluchées
– 2 bananes épluchées
– 200 grammes de framboises surgelées, car nous sommes hors saison.

Pour la cuisson, j’utilise ma cocote minute : cela favorise une cuisson rapide (environ 8m), les aliments sont moins agressés et les nutriments préservés.

Et comme j’initie mon petit homme aux textures, j’écrase cette compote au presse-purée au lieu de la mixer.
Le rendu est rustique, doux comme acidulé et terriblement gourmand.

Petits cœurs « zoze »

Octobre…

Une pensée particulière aux femmes touchées par le cancer du sein… Du courage pour affronter la maladie et surtout les traitements… Avec ma petite fille Violette nous avons décidé de faire des petits cœurs rose « zoze » pour nous joindre au mouvement Octobre Rose des blogueuses culinaire.

Lui parler du cancer du sein à 2 ans et demi c’est peut être précoce? Mais il faut sensibiliser le plus de monde possible au dépistage de ce fléau, notamment. En choisissant ses mots, tout est entendable par tout le monde :

Le dépistage précoce du cancer du sein permet d’augmenter les chances de guérison, mais aussi et surtout de diminuer significativement l’agressivité des traitements.

« Si les dames font attention à leur corps, elles seront moins malade, et si on en parle, ma chérie, on peut s’en rappeler et le rappeler à d’autres personnes. On va en parler avec nos gâteaux sur Internet. Et on va décorer nos petits cœurs en rose pour aider les dames à se soigner et aussi les consoler »

Enfin, une pensée aux HOMMES touchés par le cancer du sein. J’ignorais l’existence de cette pathologie chez l’homme jusqu’à récemment.

image

Les petits cœurs Zoze

  • 125g de sucre
  • 125g de beurre pommade
  • 250g de farine
  • 1 oeuf
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 1 gousse de vanille
  • 6 cuillers à soupe de sucre glace
  • une petite pincée de colorant en poudre rose
  • 1 cuiller à soupe d’eau
  • des perles, paillettes, cœurs papillons en sucre décoratifs Vahiné (par exemple)

Versez tous les ingrédients dans un saladier et malaxez avec les mains. La gousse de vanille aura été fendue en deux avec un petit couteau pointu, et les petites graines à l’intérieur de la gousse recueillies en grattant avec le couteau.

Etalez la pâte sur 5mm d’épaisseur et détaillez des cœurs avec des emporte-pièce.

image

Enfournez une dizaine de minutes à 180 degrés, en fonction de vos goûts : on réduit la cuisson pour des sablés presque fondants, on la rallonge pour des biscuits plus craquants!

Laissez refroidir les cœurs avant de les décorer.

Réalisez le glaçage des cœurs avec le sucre glace, le colorant rose et l’eau. Badigeonnez-en les cœurs et déposez dessus les décors en sucre de votre choix.

image

image

Dégustez sans plus attendre !

 

Strudel à la cerise, aux épices et à l’Amareto.

Je rejoins une année de plus le mouvement « octobre rose » par les blogueuses culinaire, qui consiste en créer une recette rose pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein.

Quelques chiffres :
– Le cancer du sein concerne 1 femme sur 8
– Plus ce cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes
– Le dépistage précoce permet aussi et surtout de diminuer l’agressivité des traitements de manière très importante…

Ma recette est un peu foncée, j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur 🙂

strudel cerise

Pour 6 personnes :
un sachet de 600g de cerises surgelées (hivers oblige)
un paquet de feuilles de bricks
75g de beurre
80g de cassonade
50g de chapelure
50g de poudre d’amande
1 bâton de cannelle
3 cuillères à soupe d’Amareto
1 anis étoilé
2 cuillères à soupe de sucre glace

1. Dans une casserole, versez les cerises encore congelées avec 70g de cassonade, la cannelle et l’anis étoilé. Laissez compoter jusqu’à ce qu’il n’y ait presque plus de jus.
2. Retirez le bâton de cannelle et l’anis, et ajoutez 20g de beurre, la chapelure et la poudre d’amande et l’Amareto.
3. Faites fondre le beurre restant.
4. Sur un plan de travail propre, étalez 5 feuilles de brique (alignées et légèrement superposées). Badigeonnez chaque feuille de beurre fondu, et saupoudrez-les de sucre cassonade.
5. Déposez la compotée de cerise sur les bricks, dans le sens de la longueur. Roulez le tout à la manière d’un cigare.
6. Enfournez pour 30 minutes environ dans un four préchauffé à 180°C, jusqu’à ce que le strudel soit bien doré.
7. Laissez tiédir et saupoudrez de sucre glace avant de servir.

Strudel à la cerise, aux épices et à l’Amareto

Je rejoins une année de plus le mouvement « octobre rose » par les blogueuses culinaire, qui consiste en créer une recette rose pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein.

Quelques chiffres :
– Le cancer du sein concerne 1 femme sur 8
– Plus ce cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes
– Le dépistage précoce permet aussi et surtout de diminuer l’agressivité des traitements de manière très importante…

Ma recette est un peu foncée, j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur 🙂

Pour 6 personnes :
un sachet de 600g de cerises surgelées (hivers oblige)
un paquet de feuilles de bricks
75g de beurre
80g de cassonade
50g de chapelure
50g de poudre d’amande
1 bâton de cannelle
3 cuillères à soupe d’Amareto
1 anis étoilé
2 cuillères à soupe de sucre glace

1. Dans une casserole, versez les cerises encore congelées avec 70g de cassonade, la cannelle et l’anis étoilé. Laissez compoter jusqu’à ce qu’il n’y ait presque plus de jus.
2. Retirez le bâton de cannelle et l’anis, et ajoutez 20g de beurre, la chapelure et la poudre d’amande et l’Amareto.
3. Faites fondre le beurre restant.
4. Sur un plan de travail propre, étalez 5 feuilles de brique (alignées et légèrement superposées). Badigeonnez chaque feuille de beurre fondu, et saupoudrez-les de sucre cassonade.
5. Déposez la compotée de cerise sur les bricks, dans le sens de la longueur. Roulez le tout à la manière d’un cigare.
6. Enfournez pour 30 minutes environ dans un four préchauffé à 180°C, jusqu’à ce que le strudel soit bien doré.
7. Laissez tiédir et saupoudrez de sucre glace avant de servir.

Rouleau de printemps à la sardine au wasabi et à la mangue.

Alors en pleine cure de sardines (bombe en calcium, vitamine D, et oméga3 : le top du top quand on allaite !) j’arrivais un peu à saturation…

J’ai donc eu envie de tester les sardines au Wasabi de La Quiberonnaise : la promesse d’un goût différent, et un packaging qui sortait un peu déjà-vu.

Pour cette boite là, c’est le bédéiste Denis Lelièvre aka « Pic » qui s’est chargé de la création graphique, en apportant un peu de piquant dans le monde monotone de la sardine en boite…

Et comme, à force, je me suis aussi lassée de manger les sardines à même la boite (he ouais…) j’ai choisi de manger celles-ci en rouleau de printemps : un peu plus frais, branché et appétissant.

 

 

Pour 4 personnes :
– 12 feuilles de riz
– 1 boite de sardines au Wasabi « La Quiberonnaise »
– 1 paquet de vermicelles de soja
– 1 mangue fraiche
– 1 petit bouquet de coriandre
– De la sauce soja pour le service.

1. Faites bouillir une grosse quantité d’eau.

2. Déposez les vermicelles de soja dans un saladier et recouvrez les de cette eau bouillante. Laissez reposer 4 minutes.

3. Pendant ce temps, sortez les sardines de leur boite, coupez-les en deux dans le sens de la longueur. Coupez la mangue en julienne.

4. Formez les rouleaux de printemps :
– Versez de l’eau bouillante dans un plat. Faites-y tremper brièvement une feuille de riz, avant de poser celle-ci sur une assiette.
– Déposez à 1/3 de la hauteur de la feuille de riz : d’abord quelques feuilles de coriandre à plat, puis par dessus quelques vermicelles de soja, deux filets de sardine et enfin quelques lanières de mangue.
– Roulez le tout comme un cigare.

5. Placez au réfrigérateur avant de déguster, trempés dans un peu de sauce soja, et accompagnés d’une bonne salade !