Poulet au Riesling et aux girolles

Il y a quelques temps, Cricri m’a proposée de tester le site Mon-marché.fr, site de courses en ligne qui propose des produits de super qualité frais, locaux, de saison, et même bio ! Grâce à ce site, je vous avais préparé l’hivers dernier mon fameux boeuf Wellington, sur lequel mon mari fantasmait tant, et récemment un Fish&Chips un peu revisité…
Avec le retour des journées froides et pluvieuses, j’avais cette fois-ci envie d’un plat bien réconfortant… voici donc ma très gourmande recette de poulet au Riesling, accompagné de girolles.

Poulet au Riesling

Ingrédients pour 4/6 personnes :
– 1 poulet fermier de 2kg environ
– 2 échalotes
– 40g de beurre
– 2 cuillerées à soupe de farine
– 1 bouteille de Riesling
– 1 bouquet garni
– sel, poivre
– 500g de girolles
– 1 grappe de raisin
– 3 cuillères à soupe de crème fraîche

1. Coupez le poulet en morceaux.

2. Faites chauffer le beurre dans une cocotte. Mettez-y les morceaux de poulet et faites-les dorer de tous côtés.
Ajoutez alors l’une des échalotes hachée et faites revenir le tout quelques instants sans laisser colorer.

3. Saupoudrez de farine et mélangez bien. Mouillez avec le Riesling et un verre d’eau, de manière à recouvrir le poulet à hauteur.
Ajoutez le bouquet garni, salez et poivrez.

4. Couvrez et laissez mijoter 1h30.

5. Pendant ce temps, préparez les giroles :
– Coupez la partie sableuse de pieds et passez-les rapidement à l’eau.
– Faites revenir la deuxième échalote finement ciselée dans poêle à feu vif avec beurre et huile. Ajoutez les girolles, salez et poivrez. Laissez ainsi risoler les giroles jusqu’à ce qu’elles aient rendu leur eau de végétation.

6. Avant de servir, égrainez le raisin et ajoutez-le au poulet. Laissez cuire encore 10 minutes, à découvert.
Ajoutez éventuellement les girolles au poulet, ou servez-les séparément.

Ribs au café et aux épices douces

Le temps maussade a repris ses droits et on a rangé le barbecue… Mais il me restait cette recette de ribs au café qui me trottait dans la tête et que j’avais absolument envie de tester… Le café en version salé, c’était une nouvelle pour moi (malgré les nombreuses recettes hyper tentantes que j’ai vu passer du côté de chez Mamina, entre autre…) Pas question d’attendre l’année prochaine : je ferai donc cette recette au four, avec une précuisson « vapeur » pour éviter d’avoir un résultat trop sec. C’est tout simple, vous allez voir…
Un détail qui compte : d’habitude pour mon café matinal, j’utilise ma bonne vieille cafetière à piston, mais pour mes recettes (notamment mon fameux Frozen Irish Coffee), ayant besoin de café « serré », je dégaine ma Nespresso et mes capsules Honduras Pura Forte (équitable et bio !) de chez Gourmesso.

ribs au café

Ingrédients pour 4 personnes :
1.5kg de travers de porc aka « ribs »

Pour la marinade :
3 tasse d’espresso bien corsés (donc 3 capsules)
1 cuillère à café de paprika
1 cuillère à café de cumin
1 étoile de badiane
1 cuillère à soupe de miel
1 feuille de laurier
1 cuillère à café de poivre en grains
3 clous de girofle
1 cuillère à café de fleur de sel

1. Versez tous les ingrédients de la marinade dans un autocuiseur, puis déposez-y les travers de porc.

2. Faites cuire 30 à compter du premier chuchotement de la soupape.

3. Sortez les ribs ainsi précuits et disposez-les dans un plat à rôtir. Badigeonnez-les avec la marinade qui reste dans l’auto cuiseur.

4. Poursuivez la cuisson des ribs dans un four préchauffé a 200 degrés pendant 20 à 30mn, en les arrosant régulièrement avec la marinade qui retombe au fond du plat, pour bien les glacer.

A déguster avec les doigts… et une bonne salade !

Esquimaux maison à la fraise et au chocolat blanc

Après l’entrée et le plat, voici la touche finale de mon menu complet à moins de 6,5€ réalisé avec les produits Marque Repère : un sorbet fraise « plein fruit » à présenter soit en esquimaux, soit en « boules » classiques s’il nous manque les moules à esquimaux… Je réalise ce sorbet au Thermomix, mais vous pouvez aussi mixer directement les fraises avec les petits suisses. Dans ce cas, vous aurez un résultat un peu « pailleté » mais tout aussi savoureux.
Une recette à 1,6 euros par personne.

Bilan : un menu complet, sain et équilibré (et avec des produits biologiques) à 5,64€ par personne. Il reste un peu de rab’ si on veut se faire plaisir avec un paquet de biscuits pour accompagner cette superbe glace, par exemple…

esquimaux fraise maison

Ingrédients :

– 500g de fraises plein champ (4,89€)
– 3 petits suisses « Les Croisés» (1,17€ les 12 soit 0,29€ les 3
– 50g de sucre en poudre
– Une tablette de chocolat blanc « Tablette d’Or » (1,22€)

1. La veillez, rincez et équeutez les fraises, puis mettez les au congélateur.

2. Versez les fraises surgelées et le sucre dans le bol du Thermomix et mixez 2 min/vitesse 5 en mettant et laissant la spatule dans le trou du couvercle.

3. Ajoutez les petits suisses et mixez 15 sec/vitesse 5

4. Versez dans des moules à esquimaux et placez au congélateur au moins 12h.

5. Au moment de déguster, sortez les esquimaux du congélateur.
Faites fondre le chocolat blanc tout doucement, puis versez-en sur les esquimaux.

Bon appétit 🙂

Pêches façon Caprese, pour un menu à moins de 6,5€ par personne

Vous avez été un peu trop gourmands et dépensiers pendants les vacances ?
Pas de panique ! Cette semaine, je vous propose un menu complet, léger et équilibré à moins de 6,5€ par personne, en partenariat avec Marque Repère de Leclerc.
On commence par l’entrée. Comme beaucoup d’entre vous le savent, je n’aime pas les tomates. De plus, il est de plus en plus compliqué d’en trouver des bonnes, surtout si vous avez goûté les « pleines terres » bien mûres qui poussent dans le sud, pendant vos vacances.
Mon alternative : les remplacer par de bonnes pêches bien juteuses !
Verdict du porte monnaie : une recette à 1,75€ par personne. Ca ne vaut pas le coup de s’en priver ! 🙂

 

pêche mozzarella

 

Ingrédients (4 personnes)
4 nectarines (1,54€)
4 boules de mozzarella Les Croisés (0,72€ pièce)
1 petit bouquet de basilic (1,59€)
Huile d’olive vierge Bio Village (la bouteille est à 4,19€ mais servira pour tout le menu)
Sel, poivre

1. Tranchez finement les nectarines et assaisonnez-les avec sel et poivre.
2. Tranchez la mozzarella.
3. Dressez dans des assiettes en alternant pêches, mozzarella et basilic, puis terminez en arrosant d’un filet d’huile d’olive.

Servez bien frais !

Cake au saumon fumé, aneth et citron confit

Il y a quelques jours, j’ai été conviée à un brunch sur une jolie péniche parisienne, à bord de laquelle j’ai pu découvrir les dernières nouveautés de la marque Delpierre, parmi lesquelles :
– les filets de poisson longue conservation
– les plats cuisiné
– le saumon fumé « aquaculture raisonnée », issu de saumons nourris sans OGM et élevés dans le respect du bien-être animal, avec une maîtrise des impacts sur l’environnement… Ce qui n’est pas un luxe en matière de saumon, car pour avoir vu des fermes à poisson en Norvège, je sais qu’il est grand temps de réagir.
Je profite de cette innovation en aquaculture raisonnée pour faire livrer ma recette de cake salée au saumon fumé, à l’aneth et au citron confit : mon chouchou de l’été !

 

Pour la pâte à cake salé :
– 150g de farine
– 3 œufs
– 10 cl de lait
– 10 cl d’huile végétale (je prends l’huile Lesieur Tournesol-Olive)
– Un sachet de levure chimique
– 3 tranches de Saumon Fumé d’Ecosse Delpierre
– Une petite botte d’aneth fraîche
– 1 belle cuillère à soupe de pâte de citron confit (rayon épicerie fine de tout bon supermarché)
– Sel, poivre

1. Dans un saladier, versez la farine, la levure, le sel et le poivre. Creusez un puit au centre.
2. Mélangez ensemble les liquides : le lait, l’huile et les oeufs.
3. Versez petit à petit les liquides au centre du puit, et mélangez vigoureusement pour éviter les grumeaux.
4. Emincez finement le saumon fumé et l’aneth. Incorporez-les à la pâte à cake, ainsi que la pâte de citron confit.
5. Versez dans un moule à cake et enformez à 180° pendant 40mn environ, jusqu’à ce que la lame d’un couteau plantée dedans ressorte sèche.

Laissez refroidir complètement avant de démouler. Réservez au réfrigérateur jusqu’au moment de déguster… Avec une bonne salade !

 

beignets de lotte et purée de petits pois à la menthe

Il y a quelques temps, Cricri m’a proposée de tester le site Mon-marché.fr, site de courses en ligne qui propose des produits de super qualité frais, locaux, de saison, et même bio ! Grâce à ce site, je vous avais préparé l’hivers dernier mon fameux boeuf Wellington, sur lequel mon mari fantasmait tant…
Aujourd’hui, je renouvelle l’expérience avec cette fois-ci une recette de lotte un peu Fish&Chips (sans chips !) car mon mari ne mange que le poisson en beignets.
La lotte a cet avantage de rester assez ferme à la cuisson, et offre une texture presque « viandeuse » : c’est donc le poisson que mon mari (phobique) accepte le mieux.

beignets de lotte et purée de petits pois à la menthe

 

 Pour 4 personnes :
400g de joue de lotte
400g de petits pois frais
1 bouquet garni
1 cube de bouillon de légume biologique
1 bouquet de menthe
1 œuf
150g de farine
De l’eau gazeuse
1 cuillère à café de levure chimique
Huile de friture
Sel, poivre

1. Préparez la purée de petits pois
–  Faites chauffer un grand volume d’eau salée. Ajoutez le bouquet garni et le cube de bouillon.
–  Lorsque l’eau bout, plongez-y les petits pois et faites-les cuire 10mn environ. Ils doivent être tendres.
–  Egouttez-les, ajoutez la menthe et mixez-les finement jusqu’à obtenir une purée. Vous pouvez éventuellement chinoiser la purée pour qu’elle soit plus lisse. Corrigez l’assaisonnement en sel et poivre.

2. Préparez la pâte à frire
– Versez la farine, 1 pincée de sel-poivre et la levure dans un cul de poule.

– Creusez un puit au milieu, versez-y un peu d’eau gazeuse et commencez à mélanger au fouet.
– Séparez le blanc du jaune d’œuf. Ajoutez le jaune à la pâte, et battez le blanc en neige.
– Incorporez délicatement le blanc en neige à l’ensemble. La pâte doit être couvrante mais pas trop épaisse.

3. Faites chauffer l’huile de friture.
4. Préparez la lotte en enlevant les derniers morceaux de peau qui pourraient éventuellement rester. Plongez-les dans la pâte à frire, et faites les cuire dans l’huile chaude jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Egouttez-les beignets sur du papier absorbant.

5. Servez immédiatement, avec la purée de petits pois.

Esquimaux maison à la pêche jaune et au yaourt

Hier soir j’ai eu la chance d’assister à un atelier culinaire autour des AOP pêches-nectarines, abricots et melons « de nos régions », organisé dans les cuisine d’Interfel avec les producteurs de ces beaux fruits d’été.
En équipe, nous avons improvisé 3 recettes à base de l’un de ces fruits : avec Marine de Mimi Cuisine et Medhiya de Poire et Cactus, nous avons choisi les pêches/nectarines pour réaliser de mini burgers au canard, un riz façon Madras et des brochettes comté-nectarines laquées au balsamique.

Malheureusement, pas assez de temps imparti hier pour cette recette de glace au yaourt à la pêche jaune…  Alors je vous la propose ici. Je l’adore car elle est vraiment rafraichissante, peu sucrée et très simple à réaliser !

esquimaux à la pêche et au yaourt

Pour 6 esquimaux :
– 3 pêches jaunes bien mûres
– 1 yaourt à la grecque
– 1 cuillère à soupe de sucre
– le jus d’un citron
– Quelques framboises
– Quelques feuilles de menthe

Matériel à prévoir
Des moules à esquimaux !

 

1. Faites chauffer une grande quantité d’eau.

2. Incisez les pêches et plongez-les 30 secondes dans l’eau bouillante. Retirez-les et passez les sous l’eau froide, puis épluchez-les ainsi très facilement.

3. Mixez les pêches avec le yaourt, le jus de citron et le sucre.

4. Répartissez quelques framboises et feuilles de menthe dans les moules à esquimaux, puis recouvrez du mélange à la pêche.

5. Placez au réfrigérateur au moins 6h avant de déguster…

{tapas} Crostini de chinchard au houmous de fèves

Cette recette fait l’objet d’un défit avec Pavillon de France, qui m’a challengée sur la création
d’une recette originale avec un poisson de saison : le chinchard. Méconnu et souvent confondu avec le maquereau, le chinchard se déplace en bans, des eaux profondes vers les côtes. On le reconnaît à son corps argenté parcouru par une ligne de piquants assez redoutables pour lui permettre de se défendre contre les prédateurs.
Je profite de cette occasion pour vous présenter ma manière préférée de déguster le chinchard (et ses copains les sardines et maquereaux, à la chaire un peu similaire) : en tartine.
J’ai trouvé sur mon marché de jolies fèves, et réalisé avec elle une purée que j’appellerai ici houmous, même si on s’éloigne bien de la fameuse préparation libanaise.

Vous voulez m’aider dans ce challenge ? Alors rendez-vous sur la page Facebook du blog pour liker et commenter le post relatif à cette recette !

crostini de chinchard et houmous

Pour 4 personnes :
300g de fèves écossés
2 gousses d’ail, épluchées et finement hachées
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe d’huile de sésame
Un citron bio
Un bouquet de persil/coriandre ou menthe fraîche
4 chinchards frais, vidés et en filet (ou 8 suivant la taille)
4 à 8 tranches de pain frais suivant leur taille
Huile de friture

1. Préparez le houmous de fève :
– Portez un grand volume d’eau très salée à ébullition puis faites blanchir les fèves pendant 5 minutes
– Egouttez-les, laissez-les tiédir et retirez leur seconde peau.
– Mixez ensemble les fèves, l’ail, l’huile d’olive, l’huile de sésame et le jus d’un demi citron. Réservez

2. Préparez les chinchars :
– Incisez légèrement la peau des filets et faites les frire dans une huile bien chaude environ 1 minute.
– Egouttez-les sur du papier absorbant

3. Préparez les crostinis :
– Faites griller les tranches de pain.
– Frottez-les à l’ail
– Tartinez-les d’une généreuse couche de houmous de fève, déposez-y un filet de chichard et une rondelle de citron.

A déguster à l’apéritif, en plateau TV… ou accompagné d’une bonne salade !

{Tapas} Croquetas de Soubressade

La sobrasada (ou « soubressade » en français) est l’une des charcuteries espagnoles emblématique, avec ses copains les jambons et chorizos.
Il s’agit d’une sorte de saucisse/chorizo à base de viande de porc hachée, assaisonnée au paprika, sel et poivre,  et destinée à être tartinée !
Dans ma tête, qui dit Espagne dit Tapas, et qui dit Tapas dit Croquetas ! (ou cromesquis, dans notre jargon français)
J’ai hérité de cette Soubressade de La Société Gastronomique Ibérique, qui en est jusqu’aujourd’hui le seul fournisseur en France !

croquetas de sobrasada

Ingrédients pour 6 personnes
200g de Soubressade
150g de farine
80g de beurre
80g de fromage râpé
800mL de lait
1 œuf
Chapelure
Huile de friture

1. Dans une casserole, réalisez un roux avec le beurre et la farine. Incorporez le lait petit à petit pour réaliser une béchamel.

2. Emiettez la soubressade et incorporez-la dans la béchamel chaude. Mélangez bien pour bien l’incorporer. Ajoutez le fromage râpé.

3. Débarrassez dans un plat, recouvrez de film fraîcheur et placez au réfrigérateur pour une nuit (ou 4h minimum)

4. Le lendemain, formez des petites boules de béchamel refroidie. Roulez-les dans la chapelure, puis dans l’œuf battu et une nouvelle fois dans la chapelure.

5. Faites chauffer l’huile de friture à 170/180°C. Plongez-y les croquettes jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Attention à ne pas trop les laisser dans le bain de friture, car elles pourraient éclater.

Déguster bien chaudes à l’apéritif, ou en entrée accompagnées d’une bonne salade !

Asperges vertes rôties à l’Isio4 Touche de Noix

Je mange très peu de légumes cuits, mais je dois avouer que les asperges, c’est mon pécher mignon. Chaque année, j’attends le printemps avec impatience pour m’en faire à toutes les sauces : crues, cuites, vertes, blanches, en soupe, en salade… Il y a mille façons de les accommoder et de les préparer. En ce qui concerne les asperges vertes, c’est rôties au four que je les préfère.
D’habitude je les enrobe d’huile d’olive, mais lorsque j’ai vu passer ce mélange Isio4 Touche de Noix, j’ai tout de suite pensé que ça serait parfait pour relever le petit goût noisetté de ce légume.
Et je ne me suis pas trompée : beaucoup plus douce que l’huile d’olive ou l’huile de noix pure, cette huile là a aussi le mérite de beaucoup mieux supporter la cuisson. Tout bénef’.

Accompagnées d’un œuf parfait ou poché, c’est à tomber par terre…

asperges rôties

 

Pour 4 personnes :
1 grosse botte d’asperges vertes
1 cuillères à café de fleur de sel
2 cuillères à soupe d’huile Isio4 Touche de Noix.

1. Lavez les asperges et cassez leur base la plus « dure ».
2. Pour les puristes courageux, épluchez-les. Moi, je m’affranchis volontiers de cette étape…
3. Déposez les asperges dans un plat allant au four. Badigeonnez-les généreusement avec l’huile Isio4 Touche de Noix et saupoudrez-les de fleur de sel.
4. Faites les cuire dans un four préchauffé à 220°C pendant 20mn environ (suivant la taille des asperges)
5. Dégustez chaud, tiède ou froid, avec les doigts !

asperges rôties

1 2 3 4 7