Salade de légumes grillés

Parce que j’avais envie de faire autre chose que du taboulé…
Recette simple, rapide, et savoureuse dont la réussite repose dans la qualité des légumes !

Pour 6 personnes – Préparation : 30 min – Cuisson : 30 min – Repos : 15 min.
1 poivron jaune
1 poivron vert
1 poivron rouge
1 aubergine
3 petites courgettes
2 tomates
1 gros oignon
3 cuillers à soupe de pesto vert.
Copeaux de parmesan.

Préchauffer le four sur la position grill.
Couper les poivrons en quartiers. Les passer sous le grill jusqu’à ce que la peau nourcisse et se boursouffle. Enfermer les poivrons chauds dans un sac à congélation (ou les mettre dans un bol, et les filmer), et les laisser reposer ainsi une dizaine de minutes, avant de les reprendre pour en ôter la peau (ça vient tout seul, normalement). Déposer les poivrons dans un saladier.
Couper les cougettes en deux dans la longueur, puis détailler chaque moitié en trois ou quatre. Faire de même avec les aubergines. Détailler l’oignon en quartiers. Couper les tomates en quatre, en enlever les pépins. Déposer tous les légumes sur le lêche-frites du four, les arroser légèrement d’huile d’olivre, et les faire griller au four, à mi hauteur, pendant 15 minutes. Après ce temps, les retourner et les refaire griller pendant 10 à 15 minutes. Sortir les légumes, et les ajouter aux poivrons. Filmer.
Quand les légumes sont tièdes, les assaisonner avec le pesto, et saupoudrer de copeaux de parmesan. C’est prêt !

Note : une salade originale, idéale pour les barbeucues, que j’accompagne également de quartiers de pommes de terre rôtis au four.

Légumes d’été et croustillant au thym

« Si on faisait une ratatouille ? »
« ah nooonnn… c’est pas glam’ la ratatouille… »

Ok.

Bon. On réfléchi à ce qui ne plait pas.
D’un point de vu gustatif, c’est forcément bon quand on utilise des légumes frais et mûrs à point (idéalement fraichement arrivés du jardin de notre Papa), une excellente huile d’olive et un brun de patience…
Alors quoi ? J’interroge ma grande soeur à l’air dubitatif.
Les qualifiants, certes non-glamours fusent alors : « ragoût de légumes moux baignant dans une eau fadasse » – Elle en prend plein son grade, la pauvre.
Comme la cuisine traditionnelle ne semble plus à la mode, ni même au goût de ceux jadis convertis… on va varier un peu !

On garde les classiques, quand même.

Pour deux personnes :
– trois tomates bien rouges
– une jolie courgette
– une aubergine bien brillante
– un poivron rouge et un poivron jaune
– un oignon de taille moyenne
– une grosse gousse d’ail
– de la très bonne huile d’olive
– thym, laurier, sel et poivre.

Pour la pâte à crumble
– à peu près 150g de farine
– à peu près 75g de beurre
– trois cuillières à soupe de couscous
– une belle dose de parmesan fraichement rapé
– du thym, sel et poivre.

– Coupez les aubergines en rondelles d’environ deux centimètres, placez-les dans une assiette et saupoudrez les de sel. Laissez les reposer une bonne quinzaine de minutes, puis rincez les et faites les dorer sur chaque face dans une sauteuse avec de l’huile d’olivre (plein), puis réservez-les sur du papier absorbant.
– Rajoutez une dose généreuse d’huile d’olive dans la sauteuse dont vous venez de vous servir; émincez l’oignon et mettez le à y fondre doucement, le temps de finir de vous occupper des légumes :
épluchez les courgettes une bande sur deux et coupez les en rondelles d’environ 2cm. Coupez les poivrons et les tomates en jolis gros morceaux.
– Mettez tous les légumes dans la sauteuse ! Avec une feuille de laurier, une branche de thym frais, une gousse d’ail écrasée, salez. Mettez sur feu très doux avec un couvercle pour ne pas que cela dessèche.
Après 45mn, découvrez et laissez finir de cuir.

Et que faire pendant 45mn ?

– Dans un saladier, jettez la farine et le beurre coupé en petits morceaux, sablez du bout des doigts. Ajoutez le couscous, le thym, un tout petit peu de sel, du poivre… et rapez du parmesan par dessus tout ce joyeux mélange. Finissez de sabler, pas de panique si c’est un peu grossier !
– Versez tout cela dans un plat à four, et mettez à cuir une petite quinzaine de minute dans un four à 180°. Après 15mn, sortez le plat et mélangez le crumble. Repassez au four 5/10mn, jusqu’à ce que cela soit doré homogènement.

– Dressez les légumes sur de jolies assiettes, en déposant sur le dessus quelques cuillières de crumble.

Bye bye le ragoût-soupe tout moux !

(Cliquez sur la photo pour la voir agrandie)

La tarte aux champignons de Maman

Pas grand chose avec cette recette… Si ce n’est les souvenirs d’enfance de certains soirs à la maison : quiche lorraine et tarte aux champignons, salade d’endives.
La quiche c’était spécialement pour Adeline, qui n’aimait pas les champignons.
La tarte, c’était spécialement pour moi, qui n’aimais pas la quiche.
Les autres goûtaient aux deux.

Donc, pas grand chose, je disais, pour cette tarte :
– 500g de champignons de Paris frais émincés
– 2 grosses cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
– 1 bonne pâte feuilletée
– 100g d’emmental râpé
– Sel, poivre.

C’est tout.

Pour la marche à suivre, ce n’est pas plus compliqué : faire revenir les champignons dans une sauteuse jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau. Ajouter la crème, saler, poivrer, mélanger le gruyère et étaler cette préparation sur une pâte feuilletée. Laissez cuire 30 min à 180°.

C’est le genre de recette toute simple qui fait fondre mon coeur, parce que ça renvoit à des choses authentiques et réconfortantes : une tablée familiale, la joie de se retrouver simplement, et de partager quelque chose qui a été préparé simplement pour nous, par Maman.

Mini palmiers au pesto (vite fait, bien fait)

Pour grignotter avec une salade (salade verte et tomates)… ou pour un apéro improvisé à 4…

– Un rouleau de pâte feuilletée
– Basilic frais (une dizaine de feuilles)
– 3-4 gousses d’ail
– Une poignée de pignons de pain
– Huile d’olives
– Parmesan rapé.
– Fleur de sel
– Poivre.

Dans le mortier (vous en avez un, n’est-ce-pas ?), pillez le basilic avec les pignons et une pincée de fleur de sel. Ajoutez un beau filet d’huile d’olives, le parmesan et émulsionnez (« montez ») le pesto. Poivrez.

Taillez la pâte feuilletée en rectangle (c’était un disque, n’est-ce-pas ?)
Etalez le pesto sur la pâte.
Pliez la pâte en deux, puis encore en deux, jusqu’à obtenir comme un boudin. Réfrigérez une bonne demi heure. Préchauffez le four à 180°. Sortez la pâte du frigo, coupez des rondelles (1cm d’épais maxi) que vous déposerez ensuite sur une plaque de cuisson. Parsemez de Parmesan rapé.
Vos petits palmiers sont prêts à être cuits : Enfournez-les alors jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Mini-quiches crousti-coulantes au Saint-Nectaire

On avait du Saint Nectaire à finir d’urgence… En fouinant sur le net, j’ai trouvé plein d’idée de recettes, parmis lesquelles, celle-ci… Extra simple ! Nous, on a un peu modifié, innové… laissez vous tenter !

Pour 12 tartelettes (soit trois gourmands)

Ingrédients :
– 500g de Saint-Nectaire
– Une pâte feuilletée en disque.
– 1 tomate
– 1 tranche de jambon blanc
– Poivre, thym.

Marche à suivre :

Préchauffez le four à 180°.

Découpez des mini-disques de pâte feuilletée à l’aide d’un emporte pièce (à défaut, un verre fera très bien l’affaire), et déposez chacun d’eux dans les moules à tartelettes en silicone (ustensile indispensable).

Détaillez le Saint Nectaire et le jambon en petites tranchettes. Coupez la tomate en deux. Coupez chaque demie tomate en fines tranches.

Pour les quiches au jambon :
Sur les disques de pâte feuilletée, déposez quelques morceaux de jambon, recouvrez de petits morceaux de Saint Nectaire, poivrez.

Pour les quiches aux tomates :
Sur les disques de pâte feuilletée, déposez quelques petits morceaux de Saint Nectaire. Ajoutez trois à quatre demies rondelles de tomates. Saupoudrez de thym.

Enfournez dix à quinze minutes !

Servez chaud, avec une bonne salade verte, évidemment !

(Un clic sur la photo pour agrandir)

Vite faite, bien faite, la salade de boulgour !

Mélangez à votre guise et selon les quantités que vous souhaitez :
Boulgour cuit et froid,
Germes de soja crus
Raisins secs (ou gingembre confit hâché, si vous voulez une salade délicieusement plus épicée)
Noisettes hâchées
Bouquet de coriandre fraîche grossièrement hâché (prenez du persil si vous n’aimez pas la coriandre)
et aussi… quelques graines de sésame, pourquoi pas, si l’envie vous en prend !

Et assaisonnez avec :
huile de sésame,
jus de citron,
moutardre
sel, mélange de poivres

Servez cette salade accompagnée de grosses crevettes roses décortiquées et poëllées dans de l’huile de sésame, lesquelles vous n’aurez pas oublié de bien poivrer…

(un clic sur la photo pour l’agrandir !)


Savoureuse Calzone aux tomates, au chèvre et au thym frais

Ingrédients :

Pour deux personnes :

1 sachet de préparation de pâte à pizza
4 tomates fraîches (du jardin)
2 gousses d’ail
6 branches de thym frais (ou plus, si vous aimez!)
100g de chèvre frais
2 cuillers à soupe de parmesan en copeaux
2 cuillers à soupe d’emmental rapé
Huile d’olive, sel et poivre.

Préparation :

Préchauffez votre four à 180°.

Préparez la pâte à pizza comme indiqué sur l’emballage. A la fin, y ajouter des feuilles de thym frais.
Etalez la pâte sur un papier cuisson fariné. La pâte doit avoir une forme de disque.

Préparez les tomates : lavez-les, coupez-les en tous petits cubes. Pelez l’ail, enlevez son germe, et écrasez-le, à l’aide du plat de la lame de votre gros couteau de cuisine. Ajoutez-le aux tomates. Salez, poivrez, et étalez la préparation sur la moitié de la pâte.

Là dessus (sur les tomates, j’entends), répartissez le fromage de chèvre frais coupé en morceaux, le reste du thym frais, les copeaux de parmesan et l’emmental rapé. Versez-y un bon filet d’huile d’olive.

Rabattez le demi disque de pâte « nature » sur le demi disque de pâte « garni ». La Calzone est formée. Rabattez bien les bords, afin que la garniture ne s’échappe pas lors de la cuisson. Si vous le souhaitez, et si vous êtes gourmand, vous pouvez ajouter de d’emmental rapé et du thym sur le dessus de la Calzone, ainsi qu’un généreux filet d’huile d’olive…
Glissez la Calzone dans le four chaud et laissez cuire à votre guise.

Servez chaud, avec une salade, évidemment !

Notre suggestion : un beau lit de salade feuille de chêne rouge bien croquante ! (vinaigrette bio à base d’huiles d’olives, de carthame, de colza et de tournesol + vingaigre de cidre, sel et poivre)

(un clic sur la photo pour l’agrandir !)


1 3 4 5