Salade de nouilles asiatisante façon Jamie Oliver

Simple, rapide, efficace… Une recette honteusement pompée du « 30 minutes Chrono » de Jamie Oliver, pour continuer d’épater un Beau Papa qui reste diner, malgré un Petit Fils en mode « relou » qui m’empêche de faire plus sophistiqué…

Pour 4 personnes :
250g de nouilles chinoises aux oeufs
100g de noix de cajou
1/2 oignon rouge
1 piment rouge
1 botte de coriandre fraîche
1 citron vert
2 cuillères à soupe de sauce soja
1 cuillère à café d’huile de sésame
1 cuillère à café de nuoc-mâm
1 cuillère à café de miel liquide
2 ou 3 sucrines.

1. Placez les nouilles dans un saladier, recouvrez-les d’eau bouillante et laissez reposer 6 minutes.

2. Concassez les noix de cajou et faites-les colorer dans une poêle à feu doux. Ajoutez le miel et faites caraméliser le tout.

3. Mixez ensemble l’oignon, le piment, les tiges de coriandre, la sauce soja, le citron vert pressé et le nuoc-mâm. Ajoutez un peu d’huile d’olive, et éventuellement sel et poivre selon vos gouts. Réservez dans un saladier.

4. Rincez les nouilles à l’eau froide et ajoutez-les à la sauce. Ajoutez les feuilles de coriandre ciselées, les noix de cajou caramélisées et mélangez précautionneusement.

5. Lavez les sucrines et effeuillez-les. Répartissez-les au fond d’un plat et répartissez sur le dessus la salade de nouille. Conservez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Charlotte à la châtaigne, gelée de cassis et Birlou

Cette recette est un peu un « téléphone arabe » familiale, transmise de belle-mère en belle-fille depuis 3 générations. Comme tout bon téléphone arabe, il se glisse entre chaque interlocuteur une petite modification. J’espère que celle-ci ne choquera pas trop les « puristes », qui utilisaient jusqu’alors du rhum à la place du Birlou.

Le Birlou, c’est cette liqueur pomme-châtaigne créée en 1998 par Monsieur Henri Monier dans le Cantal. Je l’ai découverte il y a peu, grâce à une cousine bourguignonne experte en liqueur et crème de fruits (fief du Kir oblige) et depuis, nous y sommes totalement accro à la maison.

Dans cette recette, la pomme du Birlou apporte une petite touche d’acidité (qui ne venait pas avec le rhum), et la châtaigne est encore mieux mise en valeur.

Preparation : 30 minutes
Repos : 12h

Pour 6 personnes :

600g de purée de châtaigne (magasins biologique)
25cL de crème liquide entière
70g de mascarpone
20cL de Birlou
2 cuillères à soupe de gelée de cassis
80g de sucre glace
20g de sucre en poudre
une vingtaine de biscuits cuillère (suivant la taille du moule)
100g de chocolat noir

 

  1. Faites chauffer 25cL d’eau avec le sucre en poudre jusqu’à ce que celui-ci soit dissout. Ajoutez 15cL de Birlou et laissez refroidir.
  2. Travaillez la pâte de châtaigne avec les 5 cL de Birlou restant pour la détendre.
  3. Commencez à battre la crème en chantilly avec le sucre glace. Lorsque le fouet commence à laisser des marques dans la crème, ajoutez le mascarpone et continuez de battre jusqu’à ce que la crème soit ferme. Incorporez alors délicatement la chantilly à la purée de châtaigne.
  4. Imbibez les biscuits dans le sirop au Birlou et disposez-les au fond et sur les bords du moule à charlotte (préalablement tapissé de film étirable)
  5. Versez dans l’ordre : la moitié de la crème à la châtaigne, une couche de gelée de cassis,  quelques biscuits émiettés et le reste de crème de châtaigne. Terminez par une couche de biscuit imbibés.
  6. Filmez le tout et laissez reposer 12h au réfrigérateur.
  7. Avant de servir, faites fondre le chocolat noir avec un peu d’eau et versez le sur la charlotte.

 

Tartare de courgette et pignons de pin (1 livre / 1 recette)

« Trop de livres de cuisine jamais explorés », ma bibliothèque ne faisant pas exception. Du coup quand Cricri m’a parlé du défit « 1 livre, 1 recette », j’ai tout de suite adhéré à l’idée : elle nous donne un nombre, on choisi un livre à la page correspondant à ce nombre et on fonce aux fourneaux !
J’ai choisi le livre « Tartare et Carpaccio » d’Eric Leautey (Editions Minerva)
Page 29 : Tartare de courgette aux pignons de pin. Ca tombe bien, je ne mange que les courgettes crues.

Pour 4 personnes :
1 petite courgette bien ferme
2 tomates confites
1 cuillère à soupe de pignons de pin
Quelques lamelles de parmesan
1,5 cuillère à soupe de jus de citron jaune
4 cuillères à soupe d’huile d’olive
1/2 cuillère à café de cumin en poudre
sel et poivre

  1. Lavez la courgette et coupez la en petits dés sans l’éplucher. Réservez.
  2. Sortez les tomates confites de l’huile et essuyez-les bien avec un papier absorbant. Coupez les en lamelle.
  3. Dans une poêle à feu doux, faites griller les pignons de pin à sec, jusqu’à ce qu’ils prennent une légère coloration.
  4. Rassemblez tous ces ingrédients dans un saladier. Assaisonnez avec le jus de citron, l’huile d’olive, le cumin, le sel et le poivre.
  5. Dressez sur vos assiettes puis parsemez de quelques copeaux de parmesan.

Poires farcies au roquefort et aux noisettes


Une recette simple et rapide aux bonnes saveurs de l’automne…
Je sers ces poires en entrée, donc une seule demie poire par personne. Pour les gourmands, on peut toujours doubler les doses !

Pour 4 personnes :
2 poires
50g de roquefort
50g de noisettes décortiquées
2 cuillères à soupe de flocons d’avoine instantanés
Poivre

1. Coupez les poire en deux dans le sens de la longueur.

2. Evidez les poires à l’aide d’une cuillère à pomme parisienne. Jetez les pépins mais conservez la chaire.

3. Dans un saladier, écrasez la chair des poires et le roquefort avec une fourchette. Incorporez les flocons d’avoine, les noisettes hâchées et poivrez.

4. Remplissez les poires avec la préparation précédente.

5. Déposez les poires sur une plaque, puis passez sous le grill du four (feu moyen) jusqu’à ce que le dessus soit bien gratiné.
Conseil : Si vos poires étaient un peu dures, prolongez la cuisson 10 minutes à 180° (chaleur tournante uniquement)

Dégustez tiède, avec une bonne salade !

Le Tzatziki comme là bas

Chez nous, c’est l’incontournable des apéros et plateaux TV.
Je suis tombée sous le charme de ce plat lors de mon voyage en Grèce, où il est généreusement surmonté d’un fleuve d’huile d’olive et plutôt servi tel quel en entrée.
Il est très simple à réaliser, et sa texture fraiche et crémeuse ravira tous les palais !

 

Ingrédients :
1 concombre
2 yaourts à la grecque
3 cuillères à soupe d’huile d’olive fruitée
1 petite botte d’aneth fraiche
Sel et poivre
(facultatif : une gousse d’ail)

 

1. Egouttez les yaourts dans une étamine au réfrigérateur – au moins 4 heures avant. Vous pouvez sauter cette étape, dans ce cas le résultat final sera un tout petit peu plus liquide.

2. Râpez le concombre et saupoudrez le de sel. Laissez reposer quelques instants.

3. Pressez le concombre entre vos mains, afin d’en extraire toute son eau. Vous pouvez garder l’eau pour votre Detox Water !

4. Mélangez le concombre avec le yaourt égoutté, ajoutez l’huile d’olive et l’aneth ciselée. Ajoutez l’ail écrasé si vous avez décidé d’en mettre.

5. Corrigez l’assaisonnement, et dégustez bien frais avec des tranches de pain grillé, et un verre d’Ouzo frappé 🙂 (avec modération !)

Salade de penne à l’artichaut et à la feta – et Joyeux anniversaire 750g Le Mag !

La semaine dernière, nous fêtions le premier anniversaire du magazine 750 Grammes.
Les organisateurs de la soirée événementielle avaient demandés aux convives de ramener un plat, issu de l’un des 6 premiers numéros. 
J’ai choisi une recette issue du magazine de juillet 2013, petit clin d’oeil à une date un peu particulière 🙂
Voici la recette que j’ai réalisée :



Ingrédients :

250g de penne
150g de feta
250g de coeur d’artichauts confits à l’huile
1 grosse poignée de roquette
2 cuillères à soupe de pignons de pin grillés
1/2 citron
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 petit bouquet de menthe
Sel, poivre

1. Faites cuire les pâtes « al dente » suivant les instructions indiquées sur l’emballage. Egouttez-les et rincez-les à l’eau froide.

2. Egouttez les artichauts et coupez les en quartier. Détaillez la fêta en cubes réguliers.

3. Dans un bol, mélangez le jus du citron avec l’huile d’olive, le sel et le poivre.

4. Mettez les pâtes dans un saladier. Ajoutez les artichauts, la feta, la roquette, la menthe ciselée et les pignons.

5. Arrosez de vinaigrette et réservez au frais jusqu’au moment de servir.

Carpaccio de St Jacques à la mangue et à l’avocat.

Voici une recette inspirée des saveurs qui nous régalaient cet hivers au Mexique… prête en 15 minutes chrono !
Pour l’assaisonnement, j’ai utilisé ma fameuse « salsa en polvo » ramenée de Playa Del Carmen. A défaut, vous pouvez utiliser du piment d’Espelette.

 

Pour 4 personnes :
4 grosses noix de St Jacques surgelées
1 mangue
1 avocat
2 citrons verts
Fleur de sel
Piment d’Espelette
Ciboulette/oignon rouge pour ceux qui aiment

1. A l’aide d’un petit couteau bien aiguisé, découpez les St Jacques encore surgelées en fines lamelles.

2. Coupez la mangue et l’avocat également en fine lamelles. A l’aide d’un emporte-pièce du même diamètre que les St Jacques (personellement, j’ai utilisé une petite verrine), détaillez des ronds de mangue et d’avocat.

3. Dressez vos assiettes, en alternant mangue, St Jacques et avocat.

4. Assaisonnez le tout avec un trait de jus de citron vert, un filet d’huile d’olive, du sel, du piment d’Espelette et éventuellement de la ciboulette et/ou de l’oignon rouge ciselés. (Comme vous le savez, moi je n’aime pas ça, donc je me suis abstenue)

Salade de barbucines au bleu, pomme et raisins.

J’ai découvert cette variété de salade sur le pôle Fruits et Légumes Frais by Interfel, au Salon de l’agriculture.
Elle ressemble pas mal à l’endive -elle est d’ailleurs cultivée sur le même principe- mais ses feuilles sont plus longues, plus fines et légèrement crantées.
 (Alors certes, cela ne vaudra jamais les chicon de mon papa, mais…) cette salade permet de varier les plaisirs à une saison où on retombe en général sur les mêmes produits. Perso : j’adhère !

Pour 4 personnes :
4-5 barbucines
100g de bleu
1 grappe de raisins
1 pomme Golden
2 cuillères à soupe de « graines pour salade » (mélange de tournesol, courge et sésame pour moi)

Pour la sauce :
2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
1 cuillère à soupe d’huile de noix
2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
1 cuillère à café de moutarde
Sel, poivre

1. Lavez et coupez les barbucines en gros tronçons.
2. Coupez la pomme en petits dès et les grains de raisins en deux. Mélangez avec la salade.
3. Préparez la vinaigrette en mélangeant d’abord le vinaigre avec sel et poivre (pour une meilleure dissolution), puis émulsionnez avec la moutarde et enfin les huiles.
4. Versez la vinaigrette sur la salade et mélangez bien. Au dernier moment, émiettez sur le dessus le fromage bleu et parsemez de quelques « graines pour salade »

Bon ap’.

Encore une belle surprise à l’atelier 750g !

Le nouveau « QG des blogueurs » a accueilli la semaine dernière encore une bien belle rencontre !
En ce 25 septembre 2013, c’est Fiskars qui était venu nous présenter leur gamme de produits pour la cuisine.
Fiskars, c’est l’icône des célèbres paires de ciseaux «oranges», élus par moi « Les seuls qui coupent bien » : après en avoir testé une batterie inimaginable  pendant mes (longs) préparatifs de mariage, j’en revenais toujours aux mêmes.
Du coup, j’avais grand hâte de « goûter » à l’acier de leurs couteaux, râpes et autres petits bijoux de l’art culinaire.

« Créée en 1649, Fiskars est la plus ancienne entreprise de Finlande. Fiskars fabrique et forge des outils et de l’acier depuis 360 ans. Nos racines viennent du village de Fiskars, devenu un centre d’art et de design où se mêlent l’esthétisme moderne et les anciennes traditions artisanales. Fiskars fût, en 1967, la première entreprise à lancer des ciseaux à anneaux en plastique dans le monde. Depuis, ces ciseaux orange ont été vendus à plus d’un milliard d’exemplaires à travers le monde et sont devenus de véritables icones à tel point que la couleur orange Fiskars est synonyme de ciseaux partout dans le monde. Fiskars est la marque numéro 1 de ciseaux à l’échelle planétaire. »

 

Menées par CriCri et en douce companie d’Angélique et d’ Aurélie, nous avons crée 4 recettes mettant à l’épreuve la large gamme Fiskars : 2 sucrées et 2 salées.

En cette belle journée d’automne, Aurélie et moi nous étions mises ensemble pour réaliser un petit tartare de légumes d’été, histoire de profiter des derniers jours de soleil de l’année.

 

Pour 4 personnes :

1 courgette
4 tomates
1 oignon
3 artichauts poivrade
5 feuilles de basilic
Sel
Poivre
Citron
Huile d’olive
4 tartines de pain
piment d’Espelette

 

1. Tourner les artichauds poivrade. Aurélie et moi avons utilisé un couteau économe : ça marche.
Emincez-les finement comme un carpaccio, et plongez-les immédiatement dans de l’eau citronnée.

2. Couper en brunoise la courgette, les tomates et les oignons.

3. Mettez le tout dans un saladier, ajoutez le basilic finement ciselé et assaisonnez d’huile d’olives, de citron, de sel, et de poivre. Mélangez bien l’ensemble et réservez au frais.

4. Faites griller 4 tranches de pain,  placez-les dans une assiette et déposez une belle quenelle de salade (légèrement égoutée pour ne pas trop détremper le pain) sur les tranches de pain. Ajouter le carpaccio d’artichauts poivrades sur le dessus.

Saupoudrer de piment d’Espelette et servir.

 

Salade de quinoa, courgette crue et feta

Qu’on se le dise, j’ai toujours une dent contre les légumes cuits. (Personne n’est parfait après tout…) Et quoi de mieux, pour convertir les amis et faire taire les sarcasmes, que de leur faire manger des légumes crus un peu à leur insu ?
Me voici partie dans un projet « salade », à base de plein d’ingrédients « bizarres », ou du moins « inconnus » à mon « co-pique-niqueur » du midi… qui de surcroit n’aime pas la vinaigrette !

Une recette toute en fraîcheur, testée et finalement largement approuvée !

 

Ingrédients :
1 verre de quinoa
2 petites courgettes bio
250g de feta
50g d’amandes entières
50g de raisins sec
1 petit bouquet de menthe
1 cuillère à café de graines de coriandre moulues
Sel, poivre, huile d’olive.

  1. Rincer le quinoa. Le faire cuire dans deux fois son volume d’eau et un peu de sel (départ à froid) jusqu’à ce que toute l’eau ait été absorbée par les graines.
  2. Pendant ce temps, faites gonfler les raisins secs dans deux fois leur volume d’eau chaude.
  3. Couper les courgettes en fine brunoise. Si manque de temps, hachez-les directement au mixeur. Hachez la menthe et les amandes grossièrement.
  4. Dans un saladier, mélanger l’ensemble des ingrédients. Ajoutez en dernier la feta émiettée.
  5. Arrosez largement d’huile d’olive, assaisonnez selon votre convenance avec sel, poivre et coriandre moulue.

Petit conseil : cette salade est encore meilleure après une nuit au frigo !

 Et finalement ceci est une recette sans :
– gluten
– légumes cuits
– vinaigrette…
comme quoi en se creusant la tête, on peut faire de bons petits plats  même pour les plus difficiles !
1 2 3