Salade de betterave crue, framboises et fromage de chèvre.

Parmi les choses qui m’inspirent au quotidien dans ma cuisine, il y a bien évidemment les saisons. J’ai toujours un petit calendrier des saisons-des-fruits-et-légumes qui m’incitent à faire le bons choix lors de mon marché. Et il m’est aussi terriblement utile pour apprendre à mon fils le nom des légumes et le sensibiliser à la saisonnalité.

Je passe souvent pour une idéaliste quand je dis que je cuisine des produits frais, de saison, bio, et que j’y sensibilise mes enfants. Honnêtement, je n’ai jamais de problème d’approvisionnement, surtout avec des sites hyper utiles comme mon-marche.fr
Déjà parce que les produits arrivent directement de Rungis = du départ de la ligne de distribution. Aussi parce qu’ils livrent à domicile, lorsque mon quotidien de multipare/Startupeuse/blogueuse/femme (aucune mention inutile à rayer) m’empêche parfois de crapahuter sur le marché en bas de chez moi.

Alors voilà une petite salade toute rose, fraîche et girly. Et de saison.

Betterave framboise

Ingrédients :
1 betterave crue
1 poignée d’épinards frais
1 poignée de framboises
1 avocat
50g de fromage de chèvre
Huile d’olive et vinaigre de framboise.
Sel, poivre, graines.

1. Pelez la betterave. A l’aide d’une mandoline, coupez-la en fines tranches. A partir de cet état, vous pouvez soit détailler les tranches en julienne, soit les laisser tel quel. Dans ce cas le goût de la betterave crue sera un peu plus présent.

2. Rincez les épinards.

3. Réalisez une vinaigrette avec 3 cuillères d’huile d’olive et 2 cuillères de vinaigre de framboise. Salez et poivrez selon votre goût.

4. Pelez l’avocat et réalisez des billes d’avocat avec une cuillère à pommes parisiennes.

5. Dressez la salade en assemblant tous les ingrédients dans une assiette. Assaisonnez avec la vinaigrette.

Bon appétit

Salade grecque… Comme en Grèce !

Il y a quelques temps de cela, j’ai eu la chance de faire le tour de la Grèce en plein mois d’Août. La chaleur était accablante, et je me régalais alors de cette fameuse salade grecque. J’avais été marquée par la fraîcheur et la qualité des légumes, qui à eux même faisaient toute cette salade, et en limitait drastiquement l’assaisonnement : un simple filet d’huile d’olive.
Ceux qui me connaissent sauront que je ne mange ni tomates ni oignons, alors je négociais à chaque fois une salade adaptée pour moi 🙂
A la maison, je prépare cependant cette salade en mode « version originale » pour mon mari et mes convives, car c’est un incontournable de nos menus d’été (minimim une fois par semaine).
Surtout que récemment, j’ai eu la chance de trouver sur le site mon-marche.fr tous les ingrédients pour réaliser cette salade « comme là bas »…

salade grecque

Pour 2 personnes

  • 1 concombre
  • 1 tomate « variété ancienne », ou 2 suivant la taille
  • 1 poivron vert
  • ½ oignon rouge
  • La moitié d’une portion de feta grecque AOP
  • Quelques olives de Kalamata
  • De l’huile d’olive de Kalamata AOP
  • Sel, poivre et origan

 

Pour la réalisation, c’est assez simple… Il suffit de couper les légumes, de les assaisonner de sel et poivre, et de les disposer dans une assiette.

On dépose sur le dessus de la salade un morceau de fêta (pas de cubes, pas émiettée…), puis on arrose le tout d’un filet d’huile d’olive et on termine l’ensemble avec une touche d’origan.

C’est la grande fraîcheur et la qualité des produits qui font la magie de cette salade… et un bon morceau de pain trempé dans le jus qui se forme au fond de l’assiette, bien sûr 🙂

Bel été à vous tous !

Salade de betterave, grenade, pamplemousse et crabe

Octobre est le mois de la sensibilisation au dépistage du cancer du sein ; alors quelle meilleure piqure de rappel que de parrer de rose tous nos blogs de cuisine ?
Pour aller plus loin, je vous invite à aller sur www.cancerdusein.org pour (re)voir que :

– Le cancer du sein concerne aujourd’hui plus d’une femme sur 8
– Plus ce cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes
– Le dépistage précoce permet aussi et surtout de diminuer l’agressivité des traitements de manière très importante…
Une pensée particulière pour toutes les femmes qui se battent contre cette saloperie, et une autre pour celles que la maladie à emporté…

J’arrive en ce moment dans les 10 derniers jours de ma grossesse… Autant vous dire que passer des heures derrière mes fourneaux devient un peu compliqué, et que mon régime alimentaire tourne essentiellement autour des salades. J’ai la chance d’avoir un marché très bien fourni juste dans ma rue, au pied de mon immeuble, et ce 3 fois par semaine. Donc j’ai le choix de produits frais, sains et généralement bio (le hasard fait que ce stand est le plus proche !) Donc solution de facilité : salade composée !

salade betterave grenade pamplemousse crabe

 

Pour 4 personnes :
1 ou 2 betteraves Chioggia (suivant la taille)
1 petite salade romaine rouge
400g de chaire de crabe
1 pamplemousse
2 avocats
1 grenade
5cL de vinaigre à la pulpe de framboise Clovis
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
Sel, poivre

1. Pelez et découpez la betterave en fine tranches. J’ai utilisé une mandoline pour le faire (attention aux doigts)

2. Epluchez et lavez soigneusement la salade.

3. Préparez les fruits :
– Pelez le pamplemousse à vif et prélevez-en les suprêmes.
– Egrainez la grenade
– Coupez les avocats en deux et coupez les en morceaux. J’ai utilisé une cuillère à pommes parisienne pour en faire des billes.

4. Assemblez tous les ingrédients dans les assiettes, puis assaisonnez avec le vinaigre à la pulpe de framboise, l’huile d’olive, le sel et le poivre.

A déguster dans l’instant avec quelques tranches de pain grillé.

Salade monochrome au Nergi

Cela faisait quelques temps que ces petits Nergi (sorte de bébés kiwis) me faisaient de l’œil, mais c’est seulement la première année que j’arrive à m’en procurer. C’est vrai qu’on commence à en voir de plus en plus sur les étales (dernièrement j’en ai même vu passer chez Auchan Drive…)
En terme de goût, ils ressemblent un peu au gros kiwi, mais avec une peau toute lisse, sans les vilains poils qui piquent sur la langue 😀 Du coup, on peut les croquer tout entier !
J’ai profité de cette occasion pour me préparer une petite salade monochrome, toute verte et pleine de vitamines, calcium, magnésium, phosphore et fibres… Mon petit cocktail santé 🙂

Salade Nergi

Ingrédients :
1 barquette de Nergi
1 pomme Granny Smith
1 sachet de roquette
1 petite tête de brocoli
2 avocats
3 cuillères à soupe de graines de courge
125g de feta
1 citron vert
Huile d’olive
Sel, poivre

La préparation est assez simple en soi : il suffit de couper

1. La pomme Granny Smith en julienne / fins bâtonnets
2. Le brocoli en toutes petites sommités, vu qu’il sera mangé cru
3. L’avocat et la fêta en petits cubes

On rassemble tous les ingrédients puis on assaisonne avec le jus d’un citron vert, un filet d’huile d’olive, du sel et du poivre.

Bon appétit !

Salade de cocos de Paimpol au chorizo

J’adore les légumineuses ET les salades. Vu les chaleurs du moment, pas question de s’en priver. Avec l’arrivée des premiers Cocos de Paimpol sur les étales de mon primeur chéri, j’ai sauté sur l’occasion de réaliser cette recette fraîche et savoureuse, que je vous livre ici en version intégrale (mon assiette à moi aura évidemment été épargnée de l’oignon et de la tomate)

 

Salade de Cocos de Paimpol

 

Ingrédients pour 4 personnes :
500g de Cocos de Paimpol frais écossés
1 chorizo
1 oignon
3 tomates
1 poivron vert
1 bocal d’artichauts à l’huile
1 petit bouquet de basilic
3 cuillères à soupe de pesto
3 cuillères à soupe de vinaigre de Xérès
1 bouquet garni
Sel, piment d’Espelette

1. Faites cuire les cocos de Paimpol : départ à l’eau froide avec le bouquet garni (utilisé ici : herbes de Provence, clous de girofle, laurier, oignon).
Lorsque l’eau bout, laissez mijoter 30-35 minutes environ, jusqu’à ce que les cocos soient tendres mais pas en bouillie. En fin de cuisson, ajoutez une généreuse dose de sel dans l’eau pour saler les haricots. Ne salez pas l’eau dès le début : cela durcirait la peau des cocos.

2. Pelez et coupez en dès le chorizo. Faites-le revenir dans une poêle à feu moyen. Ajoutez les oignons émincés, et poursuivez la cuisson jusqu’à ce que les oignons soient fondants.

3. Dans la poêle, ajoutez les cocos cuits (encore chauds) et enrobez-les bien de la graisse rendue par le chorizo.

4. Coupez les tomates et les poivrons en dès. Versez-les dans un saladier avec les artichauts égouttés, et assaisonnez une pincée de sel et de piment d’Espelette. Ajoutez le mélange de cocos/chorizo/oignon et arrosez avec le pesto et le vinaigre de Xérès.

5. Parsemez de basilic ciselé, mélangez une dernière fois et réservez au frais au moins une heure avant de servir.

 

Salade de melon, pastèque et mozzarella

J’ai une passion pour les fruits, encore plus quand je suis enceinte… Et j’ai chaud, malgré ce temps pourri. Alors cette salade là, je pourrais la manger du matin au soir…

Salade melon pastèque mozzarella

Pour 4 personnes :

– 1 melon
– 1/4 de pastèque
– 250g de tomates cerises (pour ceux qui aiment, moi je m’en passe
– 1 paquet de billes de mozzarella
– 1 poignée de feuille de menthe et de basilic
– 2 poignées de roquette
– 1 cuillère à soupe de vinaigre Xérès
– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
– Sel, poivre

1. A l’aide d’une cuillère à pommes parisiennes, prélevez des billes de melon et de pastèque.

2. Coupez les tomates cerises en 2 et mélangez-les au melon et à la pastèque. Ajoutez la mozzarella.

3. Réalisez une vinaigrette avec l’huile, le vinaigre, le sel et le poivre.

4. Assaisonnez la salade et parsemez des herbes ciselées.

5. Réservez au frais et ajoutez la roquette au moment de servir.

Salade de fèves au Pecorino et à la menthe

Cette semaine, j’ai reçu des fèves fraîches dans mon panier bio. Ce n’est pas un légume que j’ai l’habitude de consommer (traumatisée par les interminables après-midis écossage/épluchage de mon enfance à la campagne), alors comme toute chose qui m’intrigue un peu, la façon la plus naturelle pour moi de la consommer est de manière la plus brute possible, en salade.

Ingrédients pour 4 personnes :
2 kg de fèves en cosses
Du pecorino au poivre
Un bouquet de menthe
Huile d’olive vierge extra
Le jus d’un citron
Sel et poivre

salade de fèves

 

1. Ecossez les fèves, puis faites-les blanchir 4 ou 5 minutes dans l’eau bouillante salée (elles doivent rester croquantes). Égouttez-les et ôtez leur seconde peau.

2. Préparez une vinaigrette avec l’huile d’olive, le jus de citron, le sel, le poivre et la menthe hachée.

3. Prélevez des copeaux de pecorino à l’aide d’un couteau économe, mélangez-les fèves et la vinaigrette et ajoutez les copeaux de pecorino.

4. Réservez au moins 2 heures au réfrigérateur avant de servir.

Les chicons, c’est bon. (tout sur l’endive)

Il y a quelques semaines, je vous présentais ici une recette de velouté d’endives à l’orange, que j’ai eu grand plaisir à préparer dans le cadre du Salon de l’Agriculture, et à préparer sur le plateau de TV Agri, dans le village semence organisé par le GNIS.

Ze Cookin’ Girl : un amour d’endive !

 

Ce fut une très belle expérience, d’autant plus que l’endive est un légume que j’affectionne particulièrement : si la France en est aujourd’hui le principal producteur mondial, 85 % provenant plus spécifiquement de ma région natale : Nord – Picardie (ou dois-je dire Hauts de France ?)
D’ailleurs, j’ai eu la chance de pouvoir manger toute mon enfance les très bonnes endives de mon père, cultivées en pleine terre et donc résolument plus douces et sucrées que celles qu’on trouve aujourd’hui dans le commerce… un vrai délice !

Côté culture, cela se passe en deux temps :
1. On plante la graine d’endive au printemps, pour obtenir en été une racine de chicorée.
2. Cette racine est ensuite replantée, protégée de la lumière, à 20°C environ, pour donner environ 3 semaines plus tard les fameuses endives.

culture de l'endive

La récolte des endives pleine terre chez mon Papa (en fin de saison : certaines avaient forcé l’épaisse bâche noire pour retrouver la lumière… et étaient donc déjà vertes)

Ses propriétés nutritionnelles en font un légume de choix : avec à peine 15 calories pour 100 grammes, elle contient une bonne quantité de potassium, de vitamines (C, B1, B2, PP), d’oligo-éléments et d’antioxydants. Elle est donc votre alliée équilibre et santé pour les longues journées d’hiver.

Pourtant, beaucoup (à cause de son petit goût amer) font un blocage dessus.
Sachez que ce n’est pas une fatalité ! En effet, Il suffit souvent d’enlever le trognon de l’endive pour lui retirer la majorité de cette amertume. Et pour les palais les plus délicats : une pointe de sucre et d’acidité, et plus rien n’y parait !

C’est pour cela que je marie régulièrement l’endive avec des fruits.

Allez donc jeter un coup d’œil à cette recette de salade de barbucines (ou « barbe de capucine ») au bleu, pommes et raisins , variété d’endive aux feuilles dentelées.

 

Et vous, l’endive, vous en faites quoi ?

Sauce légère et rapide à l’estragon : retour sur ma journée avec Clovis

Il y a quelques temps, j’ai été conviée par la maison Charbonneaux-Brabant à découvrir leur usine à Reims, et à découvrir l’ensemble de leurs produits « Clovis » – les moutardes et vinaigres.

Clovis en deux mots : c’est une entreprise qui a été fondée en 1797 par les familles Charbonneaux et Brabant, la maison Clovis est LA référence en vinaigre et moutarde de champagne de Reims (produits à partir du vin de Champagne).

– Le vinaigre de Champagne est fabriqué uniquement à partir des marcs obtenus lors du dégorgement des vin de champagnes, puis vieilli au minimum 12 mois en fûts de chêne. L’un de leur vinaigre est même vieilli jusque 6 ans ; il adopte alors une belle couleur ambrée et un parfum unique, très prisé par les grands cuisiniers…

– Coté moutarde, seule la maison Charbonneaux-Brabant produit encore de la moutarde de Reims à l’ancienne. La marque Clovis développe en parallèle toute une variété de vinaigres et de moutardes aromatisés à découvrir sur le site www.moutarde-clovis.com. ou en épicerie fine (La Grande Épicerie du Bon Marché à Paris).


C’est d’ailleurs grâce à la moutarde à l’estragon Clovis que je réalise cette recette de sauce pour mes asperges blanches… Aussi simple que légère et délicieuse. Les moutardes aromatisées ont l’avantage d’être moins piquantes que les moutardes «de Dijon» classiques (nb : les moutardes dites « de Dijon » font référence à une recette précise et non à un lieu de fabrication : on peut faire de la moutarde « de Dijon » à Reims, à Shanghai ou à New York.)



Rien de plus simple, donc :
 Mélangez deux yaourts à la grecque avec une cuillère à café bombée de moutarde à l’estragon Clovis… Et faites trempette avec vos asperges blanches. Un vrai délice, tellement plus léger que la traditionnelle mayonnaise ou béarnaise !

Un gros merci à la maison Charbonneaux-Brabant de nous avoir ouvert leurs portes, ainsi qu’à Cricri d’avoir organisé et coordonné cette belle journée !

Salade de nouilles asiatisante façon Jamie Oliver

Simple, rapide, efficace… Une recette honteusement pompée du « 30 minutes Chrono » de Jamie Oliver, pour continuer d’épater un Beau Papa qui reste diner, malgré un Petit Fils en mode « relou » qui m’empêche de faire plus sophistiqué…

Pour 4 personnes :
250g de nouilles chinoises aux oeufs
100g de noix de cajou
1/2 oignon rouge
1 piment rouge
1 botte de coriandre fraîche
1 citron vert
2 cuillères à soupe de sauce soja
1 cuillère à café d’huile de sésame
1 cuillère à café de nuoc-mâm
1 cuillère à café de miel liquide
2 ou 3 sucrines.

1. Placez les nouilles dans un saladier, recouvrez-les d’eau bouillante et laissez reposer 6 minutes.

2. Concassez les noix de cajou et faites-les colorer dans une poêle à feu doux. Ajoutez le miel et faites caraméliser le tout.

3. Mixez ensemble l’oignon, le piment, les tiges de coriandre, la sauce soja, le citron vert pressé et le nuoc-mâm. Ajoutez un peu d’huile d’olive, et éventuellement sel et poivre selon vos gouts. Réservez dans un saladier.

4. Rincez les nouilles à l’eau froide et ajoutez-les à la sauce. Ajoutez les feuilles de coriandre ciselées, les noix de cajou caramélisées et mélangez précautionneusement.

5. Lavez les sucrines et effeuillez-les. Répartissez-les au fond d’un plat et répartissez sur le dessus la salade de nouille. Conservez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

1 2 3