Parlez Moi d’Amour… et de macarons coeur

Un petit clin d’œil gourmand à mon amoureux, avec ces macarons en forme de coeur… et au cœur surprise avec la très bonne confiture Parlez Moi d’Amour, que La Cour d’Orgères a préparé pour la Saint Valentin : un subtile mélange d’orange, de groseille et de physalis, qui vient donner juste assez de peps et de douceurs dans ces petits macarons.

 

macarons coeur

 

Je prends la recette de base de macarons. Je les réalise en formant deux goutes qui viennent se rejoindre.

Pour la garniture :
200g de chocolat blanc
20cL de crème liquide
1 pot de confiture Parlez Moi d’Amour

1. Préparez la ganache montée :
Hachez le chocolat grossièrement.
Faites chauffer la crème, et versez-la sur le chocolat. Laissez reposer le mélange quelques minutes.
A l’aide d’un fouet, émulsionnez la ganache, puis placez-la 1h au réfrigérateur.
Lorsque la ganache est très froide, montez-la au batteur électrique jusqu’à ce qu’elle forme une mousse ferme.

2. Déposez la ganache montée sur les demies coques de macarons. Placez au cœur une pointe de confiture Parlez Moi d’Amour, puis refermez avec une deuxième coque.

3. Réservez au réfrigérateur 24h avant de déguster, à deux, au coin du feu !

 

macarons coeur

Kranz Cake au Nutella

Aujourd’hui, c’est la journée du Nutella, parait-il.
Illico-presto, je repense à cette recette, que j’ai vue passer dans Le Meilleur Pâtissier (M6) il y a quelques temps : le Kranz Cake au Nutella. (Qui est tout bonnement une brioche marbrée/tressée au Nutella. Une tuerie.)
Personnellement, je ne l’imbibe pas de sirop après la cuisson, car le résultat est déjà suffisamment sucré.

Kranz cake

Pâte à brioche
250 g de farine T55
50 g de sucre
1 sachet de levure de boulanger
Les zestes d’une orange bio
3 oeufs
5cL d’ eau
1 cuillère à café de sel fin
70 g de beurre pommade

Pour la garniture
70g de noisettes hachées
1 petit pot de Nutella

1. Préparez la brioche :
– Dans la cuve du batteur, mélangez farine, sucre, levure et zestes.
– Ajoutez l’eau tiédie et les œufs battus.
– A l’aide du crochet, commencez à pétrir jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
– Ajoutez le sel et le beurre et continuez de pétrir à vitesse lente, jusqu’à avoir une pâte lisse et brillante.
– recouvrez le bol d’un linge humide et laissez-la pousser au four (en mode étuve) jusqu’à ce qu’elle double de volume.
– Dégazez la pâte puis placez-la au congélateur pendant 30 minutes.

2. Roulez le Kranz Cake :
– Abaissez la pâte en rectange sur environ 40×30 cm.
– Étalez le Nutella sur la pâte en laissant un bord de 3cm, saupoudrez de noisettes hachées et roulez le tout en un long cigare serré.
– Placez ce cigare 15 minutes au congélateur.
– Coupez-le ensuite sur la longueur et posez les deux demi-cylindres obtenus côte à côte, coté coupé vers le haut.
– Torsadez les deux branches en essayant de garder le côté coupé vers le haut.

3. Mettez la torsade dans un moule à cake beurré et fariné, puis remettez à pousser jusqu’à ce qu’elle double de volume.

4. Faites cuire le Krantz Cake 30 à 45 minutes dans un four préchauffé à 180°C.
Laissez refroidir et démoulez délicatement.

Gâteau au yaourt, pommes et huile de noisette

Quand mon désire d’enfant était à son apogée, je rêvais à me voir préparer ce gâteau au yaourt à mon homme et mon bébé, un froid dimanche d’hiver…
Alors, quand le froid a pointé le bout de son nez la semaine dernière, j’ai sauté sur l’occasion. D’autant plus que j’avais dans mon panier quelques « vieilles pommes » en dépérir, de mon papa.
On est toujours en phase de diversification alimentaire avec mon fils, et je profite de ce gâteau pour l’initier aux fruits à coques, en y ajoutant de l’huile de noisette.

 

gateau au yaourt

Ingrédients :

– 1 pot de yaourt nature
– 1/2 pot d’huile de noisette
– 2 pots de sucre en poudre
– 3 pots de farine
– 2 œufs
– 1/2 paquet de levure chimique
– 3 pommes
– 1 cuillère à café de vanille liquide

1. Mélangez tous les ingrédients sauf les pommes.
2. Pelez et coupez les pommes en cubes, et ajoutez-les à ma pâte à gâteau précédemment réalisée.
3. Beurrez et farinez un moule à gâteau. Versez-y la pâte.
4. Enfournez pour 45 minutes dans un four préchauffé à 170°C.

Le Spicy Home : le must-go parisien.

Le mois dernier, j’ai eu la chance de découvrir Le Spicy Home, restaurant haut en couleurs situé au 65 boulevard de Sébastopol à Paris (1er arrondissement).

Ce restaurant est situé dans un quartier rude en concurrence (bars, clubs, brasseries…) mais propose un concept qui en fait un endroit phare : la rencontre entre la cuisine française et les épices.

Au commandes, un chef sri-lankais venu en France pour étudier la cuisine… qu’il maîtrise sur le bout des doigts. Dans la carte du Spicy Home, il a cherché à apporter sa culture des épices aux classiques de la gastronomie française et ça fonctionne plutôt bien : un cassoulet végétarien bluffant, des nems au confit de canard, ou encore la fameuse soupe à l’oignon façon « phô ».

Cela sans oublier une carte de cocktails à faire tourner la tête, tous réalisés avec l’expertise totale du barman aguerri qui fait danser et virvolter son shaker dans une cadence effrénée. Et une pincée d’épice là dessus, bien évidemment !

Côté dessert : les épices sont toujours là ! On s’est régalé avec une généreuse tarte matin à cannelle, un tiramisu au thé match et le fameux pain perdu breton aux raisins et lait de coco… à s’en lécher les doigts !

Makis à la moule de bouchot de la baie du Mont Saint Michel

Il y a quelques temps, j’ai été conviée à une dégustation de moules de bouchot de la baie du Mont Saint Michel. Quel aubaine ! Mon mari déteste les fruits de mer et je n’en mange pratiquement jamais ! Pourtant, elles sont de loin mes préférées avec leur petit goût sucrée, leur belle couleur orangée et leur chaire très charnue (c’est redondant non ? la chaire charnue ?)
Ces moules, élevées sur la côte bretonne de la baie du Mont Saint Michel, ont obtenu le label AOP en 2011.
Leur récolte se fait de juillet à février : profitez-en, on est en pleine saison !

C’est d’ailleurs avec ces moules que j’ai fait mon apéro du nouvel an : des makis ! Parfait pour entamer les festivités avec légèreté, car en plus de leur richesse en oligo-éléments, ces petites pépites sont très pauvres en calories !

Maki de moule de bouchot

Merci à Cricri qui m’a aidé à prendre la photo :)

J’avoue que le temps me manquait un peu ce soir là, alors j’ai utilisé du riz à sushi précuit

Ingrédients pour environ 20 makis
1/2L de moules de bouchot de la baie du Mont Saint Michel
1 paquet de riz à sushi précuit
1 paquet de feuilles de nori
15cL de vinaigre de cidre
1 tige de citronnelle
1 petit piment oiseau
2cm de gingembre

1. Commencez par faire ouvrir les moules avec un fond d’eau dans une cocotte. Lorsqu’elles sont cuites, décortiquez-les.

2. Préparez la marinade façon escabèche :
Faites chauffer un fond d’huile d’arachide dans une casserolle. Faites-y revenir la citronnelle et le piment oiseau émincés ainsi que le gingembre râpé.

3. Faites mariner les moules décoquillées dans cette escabèche à chaud, pendant 30 minutes environ.

4. Montez les makis :
– Préparez le riz à sushi comme indiqué sur le paquet.
– Déposez une feuille de Nori sur le plan de travail, recouvrez-la au 2/3 de riz à sushi, disposez les moules entières sur la longueur puis roulez les makis en serrant bien.
– Coupez l’excédent de feuille de Nori et conservez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

5. Au moment de servir, découpez les rouleau en petits makis d’environ 2cm de haut.

Servez avec de la sauce soja salée et des pickle de gingembre japonnais.

Galette des rois à la crème d’amande et dragées

Comme j’en fais tout le mois de janvier, voici ma petite dernière galette des rois : crème d’amande et dragées. Festive et croquante, elle n’en reste pas moins traditionnelle avec son côté très amande et beurré.

galette des rois

Pour 8 personnes :
1 dose de feuilletage inversé, ou deux rouleaux de pâte feuilletée pur beurre du commerce
125g de poudre d’amande
70g de beurre
70g de sucre en poudre
2 œufs
3 cuillères à soupe d’amaretto
50g de dragées aux amandes
Et une fève !

1. Concassez grossièrement les dragées avec un gros couteau.

2. Préparez la crème d’amande :
Mélangez le beurre et le sucre avec une cuillère en bois. Ajoutez les oeufs, la poudre d’amande, l’Amaretto.

3. Etalez la pâte feuilletée sur 5mm d’épaisseur et détaillez-la en deux disques de taille similaire. Sur le premier disque, étalez la crème d’amande à 2cm du bords, et répartissez les framboises sur le dessus.

4. Mouillez les bords du 1er disque de pâte avec de l’eau, puis recouvrez du second disque de pâte. Chiquerez les bords.

5. Badigeonnez la galette avec le jaune d’oeuf une première fois, puis décorez le dessus de la galette suivant votre inspiration. Passez une seconde couche de dorure.

6.Enfournez 45 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

Laissez refroidir avant de déguster.

Tout sur le Calvados Père Magloire et un super cocktail

En décembre dernier, j’ai été invitée par Christelle à visiter les chais du calvados Père Magloire à Pont-l-Evêque, accompagnée d’une jolie tribue de blogueuses : Marine et Marine, Brigitte, Annie et Elodie.

Calvados Pere Magloire

Le maitre de Chai, Jean Luc Fossey

La Maison Père Magloire est la plus ancienne maison de calvados : fondée en 1821 elle a été précurseur dans la distillation rapide des cidres : avant cette date, on se servait de vieux cidres pour fabriquer cette eau de vie (contre des cidres âgés de 4 mois aujourd’hui).

Pourquoi utiliser des cidres jeunes, si c’est pour les distiller ?
Pour éviter l’apparition d’acide acétique dans le cidre, qui se retrouve décuplé dans le calvados ; Un calvados plus doux et aromatique, qui obtient d’ailleurs l’AOC en 1942.

 

calvados père magloire

 

Comment fait-on du cidre, puis du calvados ?

1. On prend des pommes. 20kg de pomme pour 1L de calvados, rien que ça.

2. On en fait du cidre. Les fruits sont broyés puis pressés pour en obtenir un moût, qui après 6 semaines de fermentation donnera du cidre (environ 5° d’alcool)

3. On distille le tout en alambic à colonnes :
Le cidre est chauffé pour en obtenir de la vapeur et ensuite refroidi grâce à des circuits d’eau.
On le distille soit :
une fois, pour obtenir des calvados fruités : l’idéal pour de jeunes calvados avec un vieillissement en fût de 12 à 18 ans.
deux fois : pour obtenir des calvados aux arômes de pommes et des notes florales plus subtils. S’en suivra avec un vieillissement en fût de chêne de 20-25 ans.
Au final, on obtient une eau de vie à 70% d’alcool.

Les pommiers à cidre normand

Vous l’aurez compris, ce calvados là, c’est la Rolls des calva’.

J’ai d’ailleurs eu l’occasion de l’utiliser en cuisine pendans le Salon du Blog Culinaire #8 à Soissons en novembre dernier.
En binôme avec Christian pour une battle de 4 équipes, nous avions eu la mission de préparer un amuse bouche et un cocktail avec cette précieuse eau de vie.

 

Avec Christian, nous avons choisi de préparer un cocktail aux notes légèrement épicées :

  • 4cl de Calvados FINE VS,
  • 1/2 citron vert,
  • une pincée de poudre d’anis
  • Compléter avec un trait de limonade… ou pour les plus festifs, d’une lampée de champagne !

Verdict : ON A GAGNé ! Pour vous dire comme ce cocktail est bon.
A consommer avec modération, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Galette des rois framboise – chocolat blanc

J’ai concrétisé l’envie d’une galette des rois gourmande et fruitée, avec juste ce qu’il faut d’acidité pour contrebalancer le côté « gras » de cette pâtisserie traditionnelle…
Pour cela, rien de mieux que d’ajouter des framboises ! Surgelées toutefois, vu qu’on est hors saison. J’ai aussi ajouté une touche de chocolat blanc en pépites, pour une gourmandise sans limite…

A vos fourneaux !

Feuilletage inversé

Ingrédients :
– 1 dose de pâte feuilletée inversée
– 125g de poudre d’amande
– 75g de beurre pommade
– 3cs de liqueur d’Amaretto
– 75g de sucre en poudre
– 2 œufs + 1 pour la dorure
– 100g de pépites de chocolat blanc
– Une poignée de framboises surgelées
Et une fève !

Galette des rois soleil

1. Préparez la crème d’amande :
Mélangez le beurre et le sucre avec une cuillère en bois. Ajoutez les oeufs, la poudre d’amande, l’Amaretto et les pépites de chocolat blanc.

2. Etalez la pâte feuilletée sur 5mm d’épaisseur et détaillez-la en deux disques de taille similaire. Sur le premier disque, étalez la crème d’amande à 2cm du bords, et répartissez les framboises sur le dessus.

3. Mouillez les bords de la pâte avec de l’eau, puis recouvrez du second disque de pâte. Chiquerez les bords.

4. Badigeonnez la galette avec le jaune d’oeuf une première fois, puis décorez le dessus de la galette suivant votre inspiration. Passez une seconde couche de dorure.

5. Enfournez 45 minutes dans un four préchauffé à 180°C.
Laissez refroidir avant de déguster.

Galette des rois

Qui sera le roi ?

Le feuilletage inversé en pas à pas

Beaucoup on peur de se lancer dans le feuilletage maison, encore plus dans le feuilletage inversé… Pourtant c’est une recette et une réalisation assez simple, qui offre un résultat bluffant : friable, fondant et croustillant. Idéale pour les millefeuilles, mais surtout pour une bonne galette des rois qui se respecte. Ca tombe bien : demain, c’est l’épiphanie ! Ca vous laisse juste assez de temps pour commencer votre pâte :)

J’ai suivi la recette de Mercotte, sans toutefois ajouter le vinaigre qu’elle préconise. Et comme je suis sportive : pas de « beurre sec » mais du simple beurre « Charente Poitou », et que de la farine T55.

Velouté poireau – pomme de terre et salsifis

Après l’overdose de calories festives, une petite soupe aux légumes de saison s’impose. Ca tombe bien, j’ai une nouvelle fois récupéré les légumes frais du jardin de mon Papa : poireau, pomme de terre, salsifis – et quelques autres navets, carottes et céleris raves.
La soupe n’étant pas mon fort, je me réserve une partie de ces légumes pour faire en salade… et j’allume la marmite pour mes deux hommes.
Une soupe particulièrement appréciée par mon nourrisson de 12 mois

velouté poireau, pomme de terre, salsifis

Pour 4 personnes :
1 poireau
500g de salsifis crus
4 pommes de terre
15 cL de crème (facultatif)
1 citron
Sel, poivre (on enlève le sel si c’est pour son bébé)

 

1. Versez de l’eau froide dans un saladier, et pressez-y le citron. Jetez-y également les citrons une fois pressés.

2. Epluchez les salsifis, rincez les rapidement et plongez-les dans l’eau citronnée.

3. Lavez et émincez le poireau, épluchez et coupez les pommes de terre en grosses rondelles.

4. Faites cuire le tout dans 1L d’eau préalablement salée (sauf si vous faites cette recette pour un bébé).
Au Thermomix : cuire 30 min à 100°, vitesse 1

5. Lorsque les légumes sont tendres, réservez un peu de bouillon de cuisson et mixez le tout. Ajustez la consistance de la soupe en ajoutant (ou pas) au fur et à mesure un peu de bouillon de légume restant.
Au Thermomix : mixer 1 min vitesse 10

6. Poivrez et crémez avant de servir bien chaud.

1 2 3 21