Ballotines de volaille aux cèpes et risotto milanais

L’an dernier, j’ai découvert le site le site Mon-marché.fr, un service de courses en ligne qui propose des produits de super qualité frais, locaux, de saison, et même bio !
J’ai vite trouvé ça une bien meilleure alternative aux « Drives » divers que l’ont trouve dans la région, qui me refourguaient systématiquement leurs invendus/périmés/avariés… Surtout qu’à partir de 60€ d’achat, la livraison est gratuite : cela m’a bien souvent sauvé la vie quand j’étais enceinte.
L’an dernier, je vous avais préparé 3 recettes en partenariat avec eux : un boeuf Wellington, un Fish&Chips et un poulet au riesling.
Cette fois-ci, je reviens avec une cette nouvelle recette de ballotines de volaille aux cèpes et risotto milanais, plutôt facile à réaliser : c’est la problématique de mon mari qui est à la fois grand sportif (donc accro au blanc de poulet) et gastronome (en quête de nouvelles recettes).

Pour 4 personnes :
5 blancs de poulet
30cL de crème liquide
1 blanc d’oeuf
50g de cèpes séchés
400g de riz Arborio
1 oignon
1 cube de bouillon de légume
50g de parmesan
2 cuillères à soupe de mascarpone
1 bouteille de Riesling
Sel, poivre, huile d’olive

1. Faites bouillir de l’eau. Mettez les cèpes séchés dans un bol et recouvrez-les d’eau bouillante. Laissez-les gonfler.

2. Coupez 4 blancs de poulet dans le sens de l’épaisseur pour en faire des escalopes assez fines.

3. Réalisez la mousseline de volaille :
Mixez le blanc de poulet restant avec 20cL de crème liquide et le blanc d’œuf et les cèpes (réservez bien l’eau de trempage des cèpes pour plus tard)

4. Réalisez les ballotines :
– Découpez un morceau de film étirable d’environ 35cm de long.
– Déposez-y un blanc de poulet aplati.
– Répartissez en son centre un peu de mousseline de volaille.
– Roulez le tout comme un maki, en l’entourant dans le film étirable. Serrez bien et nouez les extrémités du film étirable.
– Répétez l’opération pour tous les blancs de poulet.

5. Faites cuire les ballotines de poulet dans une eau frémissante 20 minutes environ. Pendant ce temps, réalisez le risotto.

6. Réalisez le risotto :
– Ciselez finement l’oignon et réservez-en la moitié pour la suite de la recette.
– Faites bouillir 1L cl d’eau et diluez-y le bouillon de légumes.
– Dans une poêle à bords hauts ou une casserole, faites suer l’oignon avec de l’huile d’olive sans le faire colorer. Ajoutez le riz et nacrez-le. Déglacez avec ½ verre de Riesling et faites cuire en remuant jusqu’à complète évaporation.
– Versez le bouillon chaud petit à petit en mélangeant régulièrement.
– Quand le riz a absorbé tout le bouillon (environ 18-20 min), le risotto est cuit. Hors du feu, couvrez et laissez reposer 2 à 3 min.
Ajoutez alors le parmesan et le mascarpone hors du feu et mélangez énergiquement afin d’émulsionner le risotto. Le risotto doit être crémeux, rajoutez un peu de bouillon si celui-ci est trop compact.

7. Réalisez la sauce :
– Dans une poêle, faite suer le reste de l’oignon avec un peu d’huile d’olive.
– Déglacez avec un demi verre de Riesling et laissez évaporer l’alcool.
– Ajoutez l’eau de trempage des cèpes et le reste de crème. Laissez réduire le tout jusqu’à ce que la sauce soit bien nappante.

Dressez les ballottines de poulet coupées en deux, servies avec le risotto et nappées de sauce.

Le Kugelhof de Maman (la Vraie recette)

Je vous livre cette recette de kouglof/kougelhof/kugelhof/kugelopf/kougelhopf/kugelhopf/kouglouf/Gugelhupf (prononcez « coup-gueule-off » ou « coup-gloffe ») en deux façons : la « brute », telle que j’en ai moi même hérité : rédigée et soigneusement tapée par ma mère qui voulait garder dans les anales ses meilleures recettes (rangées dans un classeur, sous pochettes transparentes : l’ancêtre des blogs culinaires, messieurs dames !)
Ma mère le réalisait « à la main » : je la revois « piégée » pendant des heures, les mains collées dans la pâte collante du kugelhof… Personnellement j’ai adapté cette recette façon « 2016 », où je la réalise dans mon Kitchen Aid et garde les mains propres.
Un grand merci à ma grande sœur chérie Adeline qui a récupéré ces archives familiales et m’en a donné une copie <3

kugelhof

Ingrédients :
600g de farine
250g de beurre
120g de sucre
3 œufs
25cl de lait
50g d’amandes entières (une pour chaque cannelure du moule, en fait..)
100g de raisins secs
10cL de kirsch ou de rhum
1 cuillère à café de sel
1 sachet de levure de boulanger déshydratée

1. Versez la farine dans le bol du robot. Creusez une fontaine, versez-y la levure. Ajoutez le lait tiédit, laissez gonfler quelques minutes puis commencez à battre à vitesse lente

2. Ajoutez les œufs préalablement battus en omelette, le sucre et le sel. Poursuivez le pétrissage jusqu’à ce que la pâte soit soyeuse et se détache des bords du bol.

3. Ajoutez alors le beurre ramolli, et poursuivez le pétrissage jusqu’à ce qu’il soit bien incorporé.

4. Recouvrez d’un torchon propre et laissez lever la pâte jusqu’à ce qu’elle double de volume.

5. Pendant ce temps, faites chauffer le rhum et faites-y gonfler les raisins. Une fois gonflés, ajoutez-les à la pâte qui a doublé de volume, et incorporez-les bien.

6. Beurrez et farinez le moule, et disposez une amande au fond de chaque cannelure. Versez-y la pâte aux 2/3 environ (s’il reste de la pâte, versez-la dans un autre moule)

7. Faites pousser la pâte une deuxième fois jusqu’à ce qu’elle soit au raz du moule.

8. Enfournez pour 45mn environ à 180°. Une fois cuit, laissez le kugelhof tiédir dans le moule, puis démoulez-le et saupoudrez-le de sucre glace.

Et pour ceux qui aiment mettre la main à la pâte :
kouglof

Couronne de Noël cassis et marron glacé

Chez nous, décembre est aussi le mois des anniversaire, avec cette année mon Grand Petit Bonhomme qui soufflera ses 2 bougies. Alors pour rester dans les desserts de saisons mais pour changer des bûches de Noël, voici la couronne de Noël !
Quand Cuisine Shop m’a envoyé ces jolis moules à savarin en silicone, j’ai tout de suite imaginé cet entremet cassis-marron : festif et de saison.
La réalisation est très simple. Dans le plus petit moule, on verse une crème au marron que l’on fait congeler. Puis on la démoule, et on l’insert dans le plus grand moule avec la crème de cassis. L’ensemble retourne au congélateur, et reçoit un glaçage miroir en finition.

Couronne de Noël

Matériel
Deux moules à savarin de 532mL et 345 ml.

(Prévoir 6h+6h+4h de repos)

Ingrédients pour 6 personnes :

Dacquoise noisette :
100 g de noisettes en poudre
100 g de sucre glace
4 blancs blancs d’oeufs
30 g de sucre

Crème au marron :
1 pot de crème de marron
1 petit pot de mascarpone
1 briquette de crème liquide
50g de brisures de marrons glacés
10cL de rhum
2 feuilles de gélatine

Crème au cassis :
200g de chocolat blanc
1 briquette de crème liquide
400g de cassis surgelé (ou à défaut du mélange de fruits rouges)
2 feuilles de gélatine

Glaçage miroir :
75g d’eau
11g de gélatine
150g de sucre
150g de sirop de glucose (épicerie spécialisée ou Amazon)
150g de chocolat blanc
100g de lait concentré sucré
Quelques goutes de colorant violet

1/2 pot de gelée de cassis

Réalisation :

1. Préparez la mousse au marron :
– Faites ramollir les 2 feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
– Versez la crème et le mascarpone dans un saladier bien froid et montez le tout au batteur électrique.
– Incorporez délicatement la crème de marron et les brisures de marron glacés.
– Faites chauffer le rhum et faites-y fondre la gélatine. Incorporez le tout délicatement à la crème au marron.
– Versez la crème dans le petit moule à savarin jusque mi hauteur. A l’aide d’une poche à douille, déposez de la gelée de cassis au centre, et recouvrez délicatement de crème au marron. Placez au congélateur pour 6h au minimum.

2. Préparez la dacquoise :
– Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6). Dans un saladier, tamisez ensemble les noisettes en poudre et le sucre glace.
– Montez les blancs en neige en incorporant progressivement le sucre dès que les blancs commencent à mousser.
– Incorporez délicatement le mélange tamisé aux blancs montés. Mélangez.
– Versez cette préparation sur une plaque à pâtisserie chemisée d’un papier sulfurisé. Étalez-la pour que tout soit uniforme. Démoulez la dacquoise après refroidissement. Coupez-la en en disque de la taille du grand moule.

3. Préparez la mousse au cassis :
– Faites ramollir les 2 feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
– Dans une petite casserole, mettez les cassis à compter tout doucement, pour concentrer les saveurs et enlever le maximum d’eau. Passez au chinois pour enlever la peau et les graines et faites-y fondre la gélatine.
– Faites chauffer la crème liquide. Pendant ce temps, hachez le chocolat blanc et mettez le dans un saladier. Lorsque la crème bout, versez la sur le chocolat blanc. Laissez reposer quelques minutes, puis fouettes pour homogénéiser le tout. Placez au congélateur 15 minutes pour bien faire refroidir la ganache.
– Lorsque la ganache est bien froide, montez-la au batteur : elle doit épaisse comme une mousse.
– Incorporez alors le mélange cassis-gélatine. Mélangez bien, et versez cette crème dans le plus grand moule à savarin.

4. Démoulez la couronne de crème au marron. Déposez la dans le plus grand moule à savarin, sur la crème au cassis.
Recouvrez de crème au cassis, puis du disque de dacquoise.
Placez une nouvelle fois au congélateur pour 6h minimum.

5. Réalisez le glaçage miroir :
– Faites ramollir les feuilles de gélatine (11g) dans un bol d’eau froide pendant 5 minutes.
– Versez l’eau, le sucre et le sirop de glucose dans une casserole, et portez à ébullition. Ajoutez la gélatine et incorporez-la bien.
– Retirez du feu, ajoutez le chocolat blanc, le lait concentré sucré, puis le colorant violet. Laissez refroidir le tout jusque 30° environ.

6. Glacez le gâteau : 
– Sortez le gâteau du congélateur et démoulez-le. Placez la sur une grille.
– Versez en une fois le glaçage sur le gâteau encore glacé, et laissez égouter pour enlever le maximum de glaçage et en avoir une couche très fine.
Décorez avec quelques brisures de marrons glacés sur le contour du gâteau.

Laissez décongeler 4h au réfrigérateur avant de servir.

{Concours} Pudding de chia au sirop d’érable

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance d’être invitée par Cricri pour un brunch autour du sirop d’érable et des produits de La Petite Cabane A Sucre, avec un buffet très gourmand comme elle seule en a le secret… Entre les quelques pancakes, jambons, cheesecakes et bagels, elle ous proposait aussi de nous préparer un porridge tel qu’on le mange au Canada, avec du lait de coco, du quinoa cuit, des fruits frais et secs, et bien sûr du sirop d’érable.
De retour à la maison, je me suis inspirée de ce délicieux porridge dans mon pudding de chia quasi quotidien
Voici la recette.

Si elle vous inspire, n’oubliez pas de participer à mon concours sur Instagram pour gagner 1 Mason Jar et une boite de sirop d’érable.

Et pour les Franciliens, vous pourrez retrouver la boutique éphémère de la Petite Cabane à Sucre sur marché de Noël de La Défense.  

pudding de chia

Ingrédients, pour 2 pots :
15 cL de lait de coco
10 cL de sirop d’érable
2 yaourts à la grecque
1 banane
125g de myrtilles fraiches
Des noix, noisettes, noix de pecans…

1. Mélangez ensemble le lait de coco avec le sirop d’érable.
2. Versez équitablement les graines de chia directement dans le fond des verres.
3. Versez le liquide sur les graines de chia, et mélanger afin que les graines se répartissent bien.
4. Placez au réfrigérateur toute une nuit afin que le mélange épaississe (il se formera alors un mucilage sur les graines)
5.Le lendemain matin, sortir du réfrigérateur et versez le yaourt sur le pudding. Ajoutez les fruits, et eventuellement encore une belle lampée de sirop d’érable pour les plus gourmands

Panettone perdu aux fruits exotiques

La semaine dernière, j’ai participé à un atelier/battle culinaire à l’Atelier 750g. Avec les copines Marine (Marine is Cooking), Chloé (Par faim d’arômes) et Clémentine (Mes Gougères aux Epinards) nous avons eu la mission de réaliser des recettes festives avec le nouveau format de panettone de la marque Motta.
Car Motta propose désormais des boites de 3 mini panettones sans fruits secs et avec une pointe de sel, parfaits pour des recettes aussi bien salées que sucrés.
Avec un panier panier gourmand imposé, nous avons donc du réaliser trois recettes.
Pour ma part, j’ai surtout fait les petites mains de Marine, car ce soir là j’étais accompagnée de mon petit Joseph en porte bébé <3
Nous avons ensemble réalisé un merveilleux dessert de fêtes : un panettone perdu aux fruits exotiques. Un dessert très chic, mais simple et rapide à réaliser.

panettone perdu

 

Pour 4 personnes :
3 mini panettone Motta
1 mangue
2 fruits de la passion
1 ananas bien sucré
2 œufs
1/2L de lait
1 gousse de vanille
1 citron vert
100g de sucre cassonade
50g de beurre

 

1. Coupez les panettones en 4 dans le sens de la hauteur et déposez les tranches sur une plaque de cuisson. Faites-les dessécher dans un four à 120°C pendant 15mn environ.

2. Pelez la mangue et coupez-la en cubes. Coupez les fruits de la passion en 2 et prélevez-en la pulpe. Mélangez les deux fruits, assaisonnez avec un peu de jus de citron vert (suivant vos goûts) et la moitié de la gousse de vanille préalablement fendue et grattée.

3. Pelez et coupez l’ananas en tranches. A l’aide d’un emporte-pièce, détaillez des étoiles dans les plus beaux morceaux. Coupez le reste en cubes et ajoutez-les au mélange mangue-passion.

4. Faites fondre à la poêle 60g de cassonade avec 25g de beurre. Ajoutez-y les étoiles d’ananas et laissez-les caraméliser.

5. Fouettez les œufs et le lait avec 40g de sucre cassonade et le reste de vanille. Trempez les tranches de panettone dans ce mélange puis faites-les dorer à la poêle avec le beurre restant.

Servez les panettones perdus avec la salade de fruits, et pour les plus gourmands une belle cuiller de chantilly !

{Thermomix} Bûche de Noël façon tarte au citron meringuée

Chez nous aussi, la bûche de Noël est une tradition inévitable… On varie les plaisirs en variant les saveurs : après les choco-speculoos, la fameuse bûche glacée au Thermomix, et la bûche façon boules de Noël, cette année je la revisite façon tarte au citron meringuée ! Le résultat est assez bluffant, et la préparation très simplifiée avec le Thermomix.

Attention : pensez au moule à bûche !

bûche citron meringuée thermomix

 

Ingrédients pour 8 personnes :
Pour la mousse au citron :
3 citrons biologiques
150g de sucre en poudre
60g de beurre
3 œufs
20cL de Limoncello
30cL de crème liquide très froide
3 cuillères à soupe de mascarpone
2 feuilles de gélatine

Pour la meringue :
2 blancs d’oeufs
55g de sucre glace
55g de sucre normal

Pour le croustillant :
100g de sablés bretons
100g de crêpes dentelles (Gavottes)
150g de chocolat blanc

Pour le glaçage miroir :
75g d’eau
11g de gélatine
150g de sucre
150g de sirop de glucose (épicerie spécialisée ou Amazon)
150g de chocolat blanc
100g de lait concentré sucré
Quelques goutes de colorant jaune

1. Préparez le croustillant :
– Mixez 10s > Vit. 5 les sablés bretons et les gavottes.
– Ajoutez le chocolat blanc préalablement fondu au micro onde, puis mixez 10s > sens inverse > Vit 3.
– Etalez le tout sur une plaque anti-adhésive, en formant un rectangle de la taille du moule à bûche.
Réservez au frais le temps de la recette.

2. Préparez le lemon curd au Thermomix :
– Prélevez les zestes des trois citrons, mettez-les dans le bol du Thermomix et mixez 5s > vitesse 7.
– Ajoutez dans le bol le sucre, le jus des citrons, le beurre coupé en petits morceaux et programmez 2mn > 60° > vitesse 2.
– Ajoutez les 2 oeufs entiers + le jaune, mixez 10s > vitesse 4, puis programmez 7mn > 80° > vitesse 2. Laissez tiédir.

2. Préparez la meringue au Thermomix
– Insérez le fouet dans le bol.
– Programmez 7mn > Vit 3.
– Au bout de 5mn, ajoutez progressivement le sucre glace et en poudre, à raison de 2 cuillères à soupe toutes les 30 sec.
– Versez l’appareil à meringue dans une poche à douille. Sur une plaque de cuisson garnie de papier sulfurisé, pochez de petites meringues qui serviront à garnir le dessus de la bûche. Faites-les cuire à 100°C dans un four à chaleur tournante pendant 3h.
– Avec le reste de meringue, garnissez de petits moules en silicones (type mini moules à cannelés) que vous passez 30 secondes au micro onde : vous obtiendrez la meringue moelleuse du centre de la bûche.

3. Préparez la mousse au citron
– Faites ramollir les 2 feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
– Versez la crème et le mascarpone dans un saladier bien froid et montez le tout au batteur électrique. Je préfère la réaliser ainsi plus qu’au Thermomix, car on a une meilleure appréciation, progressive, du rendu final (on évite de se retrouver avec du beurre…)
– Mélanger délicatement la moitié du lemon curd refroidi au mélange précédent.
– Faites chauffer le Limoncello et faites-y fondre la gélatine. Incorporez le tout délicatement à la crème au citron.

4. Montez la bûche
– Tapissez le moule à bûche de film étirable.
– Garnissez le moule à 1/3 eviron de mousse au citron.
– Ajoutez au centre les petites meringues moelleuses, et recouvrez délicatement d’une nouvelle couche de mousse au citron.
– Versez le reste de lemon curd dans une poche à douille, enfoncez là dans la crème au centre de la buche, et pressez délicatement pour former de petits inserts.
– Décollez délicatement le croustillant de biscuit réalisé en étape n°1 et posez-le sur le tout.
– Réservez au moins 2h au congélateur, une nuit dans l’idéal.

5. Réalisez le glaçage miroir
– Faites ramollir les feuilles de gélatine (11g) dans un bol d’eau froide pendant 5 minutes.
– Versez l’eau, le sucre et le sirop de glucose dans une casserole, et portez à ébullition. Ajoutez la gélatine et incorporez-la bien.
– Retirez du feu, ajoutez le chocolat blanc, le lait concentré sucré, puis le colorant jaune. Laissez refroidir le tout jusque 30° environ.

6. Habillez la bûche
– Sortez la bûche du congélateur, démoulez-la (pensez à enlever le film étirable !) et placez la sur une grille.
– Versez en une fois le glaçage sur la bûche encore glacée.
– Décorez avec les petites meringues cuites au four.

Réservez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

 

Brownies trop facile {sans gluten}

Je ne suis pas concernée par l’intolérance au gluten (Dieu merci) et pas forcément intéressée par en arrêter la consommation (trop accro au pain, brioches et autres viennoiseries).
Mais quand on parle de gâteau au chocolat, il faut avouer que l’absence de farine est souvent un bon gage de #foodporn, et promet tout le fondant qu’on est en droit d’attendre.
J’ai piqué cette recette de brownies sans gluten à Belle-Maman, qui la tenait elle même du livre de recette de son Companion, mais qu’on peut réaliser très facilement « à la main ».

brownies sans gluten

Ingrédients :
200g de chocolat noir corsé
100g de beurre
3 oeufs
125g de sucre de canne
150g de poudre d’amande
150 de noix de pécan
½ sachet de levure chimique

1. Cassez le chocolat en morceau et coupez le beurre en cubes. Faites fondre le tout au micro onde.

2. Pendant ce temps, fouettez les œufs entiers avec le sucre de canne jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

3. Ajoutez la poudre d’amande, le mélange chocolat/beurre fondu et la levure. Incorporez enfin les noix de pécan.

4. Versez le tout dans un moule beurré et fariné, puis enfournez environ 25mn dans un four préchauffé à 180°C. Laissez refroidir avant de déguster.

Gâteau aux poires et noix de pécan Bleu Blanc Coeur

Il y a quelques temps, j’ai été conviée à un atelier culinaire animé par le chef étoilé Frédéric Simonin, pour l’élaboration d’un menu préparé exclusivement avec les produits Bleu Blanc Coeur.
Bleu Blanc Cœur est une association qui réunit des acteurs agricoles et agroalimentaires, des médecins et des consommateurs, dans un objectif commun d’amélioration de la qualité nutritionnelle des produits alimentaires.
L’idée directrice : bien nourrir les animaux pour bien nourrir les hommes », en apportant notamment plus d’Omega3 dans les produits que nous consommons.
En toute franchise, je n’ai assisté qu’au début de l’atelier et pas à la dégustation.
La raison ? Enceinte de 39 semaines et quelques, je me suis mise en travail là bas 😀 (j’ai accouché le lendemain…) De ce fait, je n’ai pas pu gouter aux plats finaux…

Alors j’ai décidé de vous préparer une petite recette Bleu Blanc Cœur, réalisée avec mon premier bébé de 22 mois ce weekend.

gâteau aux poires et noix de décan bleu blanc coeur

Ingrédients :
– 1 pot de yaourt nature
– 1/2 pot d’ huile de Colza « Fleur de Colza » (Lesieur)
– 2 pots de sucre en poudre
– 2.5 pots de farine
– 1 cuillère à soupe bombée de « Linette »
– 2 œufs Bio Bleu Blanc Cœur (Lustucru)
– 1/2 paquet de levure chimique
– 3 poires
– 80g de noix de pécan

1. Mélangez tous les ingrédients sauf les poires.
2. Pelez et coupez les poires en cubes, hachez les noix de pecan et ajoutez-les à la pâte à gâteau précédemment réalisée.
3. Beurrez et farinez un moule à gâteau. Versez-y la pâte.
4. Enfournez pour 45 minutes dans un four préchauffé à 170°C.

{Light} Potimarron farci au chèvre et au bacon

C’est Halloween ! Célébrons cette fête avec cette recette de potimarron farci au chèvre et au bacon, où j’ai remplacé la crème fraîche par du tofu soyeux : une alternative un chouill’ plus light et digeste  Ce ne sera pas de refus après l’overdose de bonbons du porte à porte !

potimarron farci au tofu

Pour 4 personnes :
1 beau potimarron, ou 4 petits
3 oeufs
250g de tofu soyeux
1 buche de chèvre
150g de bacon
poivre, muscade

1. Lavez le potimarron, découpez le dessus pour en faire un chapeau et évidez-le

2. Emincez finement le bacon et émiettez le fromage de chèvre.

3. Dans un saladier, mélangez le fromage de chèvre, le tofu soyeux, les oeufs et le bacon. Ajoutez poivre et muscade selon vos goûts.

4. Versez cet appareil dans le potimarron, replacez le couvercle et enfournez 1 h environ, en ayant pris soin d’envelopper le potimarron dans du papier aluminium.
Astuce : le potimarron est cuit si vous arrivez à enfoncer facilement une lame de couteau dans la chair.

Servez immédiatement, accompagné d’une bonne salade !

Poulet au Riesling et aux girolles

Il y a quelques temps, Cricri m’a proposée de tester le site Mon-marché.fr, site de courses en ligne qui propose des produits de super qualité frais, locaux, de saison, et même bio ! Grâce à ce site, je vous avais préparé l’hivers dernier mon fameux boeuf Wellington, sur lequel mon mari fantasmait tant, et récemment un Fish&Chips un peu revisité…
Avec le retour des journées froides et pluvieuses, j’avais cette fois-ci envie d’un plat bien réconfortant… voici donc ma très gourmande recette de poulet au Riesling, accompagné de girolles.

Poulet au Riesling

Ingrédients pour 4/6 personnes :
– 1 poulet fermier de 2kg environ
– 2 échalotes
– 40g de beurre
– 2 cuillerées à soupe de farine
– 1 bouteille de Riesling
– 1 bouquet garni
– sel, poivre
– 500g de girolles
– 1 grappe de raisin
– 3 cuillères à soupe de crème fraîche

1. Coupez le poulet en morceaux.

2. Faites chauffer le beurre dans une cocotte. Mettez-y les morceaux de poulet et faites-les dorer de tous côtés.
Ajoutez alors l’une des échalotes hachée et faites revenir le tout quelques instants sans laisser colorer.

3. Saupoudrez de farine et mélangez bien. Mouillez avec le Riesling et un verre d’eau, de manière à recouvrir le poulet à hauteur.
Ajoutez le bouquet garni, salez et poivrez.

4. Couvrez et laissez mijoter 1h30.

5. Pendant ce temps, préparez les giroles :
– Coupez la partie sableuse de pieds et passez-les rapidement à l’eau.
– Faites revenir la deuxième échalote finement ciselée dans poêle à feu vif avec beurre et huile. Ajoutez les girolles, salez et poivrez. Laissez ainsi risoler les giroles jusqu’à ce qu’elles aient rendu leur eau de végétation.

6. Avant de servir, égrainez le raisin et ajoutez-le au poulet. Laissez cuire encore 10 minutes, à découvert.
Ajoutez éventuellement les girolles au poulet, ou servez-les séparément.

1 2 3 25