Moussaka légère au cottage cheese

25 août 2014 - 22:00 0 Commentaire

Voici une recette rapide et légère, idéale pour compenser un peu les excès des vacances ! J’utilise ici du cottage cheese plutôt que la traditionnelle béchamel, et fais cuire les aubergines à la vapeur (pas de bain d’huile ici !) D’après mon homme, ça en est même meilleur.

Pour 4 personnes :
• 500 g d’épaule d’agneau hachée
• 2 d’aubergines
• 1 oignon
• 1 gousse d’ail
• une petite boite de concentré de tomates
• une boite de tomates concassées
• huile d’olive
• 1 cuillère à café de « 5 épices »
• 1 cuillère à soupe d’Herbes de Provence
• 1 cuillère à soupe d’origan
• 2 pots de cottage cheese
• sel, poivre et fromage râpé

1. Hachez l’oignon et faites-le dorer dans un peu d’huile d’olive avec une pincée de sel, de poivre et le mélange « 5 épices ».
2. Ajoutez-y la gousse d’ail écrasée, les herbes de provence et l’origan, puis faites-y revenir l’agneau haché. Rectifiez éventuellement l’assaisonnement.
3. Ajoutez les tomates concassées et le concentré de tomate délayé dans un petit verre d’eau. Laissez mijoter dix minutes.
4. Tranchez les aubergines en lamelles de 5 millimètres environ et faites les cuire à la vapeur. Personnellement, j’ai utilisé mon Thermomix : Varoma, 20 minutes, vitesse 3.
5. Détendez le cottage cheese avec un demi verre d’eau, poivrez.
6. Montez la moussaka :
- Dans un plat à four, disposez d’abord des lanières d’aubergines.
- Recouvrez du mélange de viande hachée, puis de cottage cheese.
- Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement.
- Terminez par une couche de cottage cheese et de fromage râpé.

Faites gratiner votre moussaka au four et dégustez bien chaud !

Sablés au gingembre confit et au citron

9 juillet 2014 - 17:25 4 Commentaires

Voici une recette de biscuits parfaits pour le goûter ! J’ai préparée la pâte en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire grâce à mon Thermomix de compet’. Chez vous, à défaut du bolide, vous pourrez la réaliser de manière classique, en « sablant » la pâte comme d’habitude.
J’en ai profité pour leur donner une jolie mine avec à mon nouveau tampons Elle A table qui fait des « Mmm! » et des « Home Made » grâce à une emprunte en silicone double-face : pratique et ultra hygiénique ! (prix de vente conseillé : 9,90 euros)

Ingrédients pour environ 20 biscuits :
150g de farine
75g de beurre froid
75g de sucre
1 oeuf
1 pincée de sel
50g de gingembre confit
Le zest finement râpé d’un citron bio.

1. Versez le gingembre dans le bol du Thermomix, et mixez 15 secondes vitesse 6.

2. Ajoutez tous les ingrédients, mixez 10 secondes à vitesse 4.

3. Sortez la pâte du bol, et frasez (=écraser rapidement pour rendre homogène) la pâte sur le plan de travail avec la paume de la main.

4. Réservez la pâte au réfrigérateur une heure avant de l’abaisser sur environ 5 millimètres et de la détailler en petits cercles. Déposez les sablés sur une plaque anti-adhésive et enfournez pour 5 minutes à 170°C.

5. Au bout de 5 minutes, sortez les sablés, appliquez le tampon de votre choix, et ré-enfournez les pour 5 minutes supplémentaires.

Laissez refroidir avant de déguster.

Le pas-à-pas du calamar frit

4 juillet 2014 - 18:52 3 Commentaires

Parce qu’il n’y a rien de pire que leur « équivalent » surgelé, et rien de meilleur que la version home-made, voici un pas-à-pas pour réaliser soi-même  et en deux temps et trois mouvements de délicieux anneaux de calamars frits.

Honnêtement, c’est d’une simplicité tellement déconcertante que vous auriez tors de vous en priver.

Le tout est de se procurer des calamars/encornets/supion frais et de ne pas avoir peur de mettre les mains dans le cambouis l’encre qui se trouve dedans. L’avantage de c’est préparation : vous pouvez garder (ou pas) les tentacules. Personnellement, c’est ce que je préfère. Elles deviennent toutes croustillantes à la cuisson :D

Ici, je les prépare « à l’espagnole », c’est à dire que je les plonge dans de l’oeuf battu avant de les fariner.

 

 

Première étape, un petit cours d’anatomie  céphalopodesque :

 

Ingrédients pour 4 personnes :
Plus ou moins 8 calamars suivant leur taille
1 oeuf
De la farine
Une demie cuillère à café de bicarbonate
Sel, jus de citron
De l’huile de friture

 

1. Préparez les calamars.
- Saisissez délicatement la partie entre le corps et la tête et tirez délicatement pour dégager les viscères.

- Coupez entre l’oeil et les tentacules.

- Ôtez le « bec », situé au centre des tentacules

- Ôtez le cartilage qui se trouve à l’intérieur du corps. Fin et transparent, il ressemble à une plume.

- Peler les calamars. Amorcez la chose en décollant et tirant sur les nageoires.

- Rincez et essuyez soigneusement avec du papier absorbant.

Voilà, le plus dur est fait.

2. Coupez le corps des calamars en rondelles, et éventuellement les tentacules en quatre.

3. Battez l’oeuf en omelette. Tamisez farine et bicarbonate, versez dans une assiette.

4. Trempez les morceaux de calamars dans le mélange farine-bicarbonate, puis dans l’oeuf et une nouvelle fois dans la farine-bicarbonate.

5. Faites frire dans de l’huile bien chaude (175°C) pendant une minute environ.

6. Egouttez les calamars, épongez-les sur du papier absorbant et saupoudrez-les de sel et de jus de citron.

Dégustez dans l’instant, en apéro ou garni d’une bonne salade !

Le Tzatziki comme là bas

24 juin 2014 - 20:52 0 Commentaire

Chez nous, c’est l’incontournable des apéros et plateaux TV.
Je suis tombée sous le charme de ce plat lors de mon voyage en Grèce, où il est généreusement surmonté d’un fleuve d’huile d’olive et plutôt servi tel quel en entrée.
Il est très simple à réaliser, et sa texture fraiche et crémeuse ravira tous les palais !

 

Ingrédients :
1 concombre
2 yaourts à la grecque
3 cuillères à soupe d’huile d’olive fruitée
1 petite botte d’aneth fraiche
Sel et poivre
(facultatif : une gousse d’ail)

 

1. Egouttez les yaourts dans une étamine au réfrigérateur – au moins 4 heures avant. Vous pouvez sauter cette étape, dans ce cas le résultat final sera un tout petit peu plus liquide.

2. Râpez le concombre et saupoudrez le de sel. Laissez reposer quelques instants.

3. Pressez le concombre entre vos mains, afin d’en extraire toute son eau. Vous pouvez garder l’eau pour votre Detox Water !

4. Mélangez le concombre avec le yaourt égoutté, ajoutez l’huile d’olive et l’aneth ciselée. Ajoutez l’ail écrasé si vous avez décidé d’en mettre.

5. Corrigez l’assaisonnement, et dégustez bien frais avec des tranches de pain grillé, et un verre d’Ouzo frappé :) (avec modération !)

Poulet en croûte de sel

20 juin 2014 - 11:52 18 Commentaires

J’ai testé pour vous : le régime sans sel.
Quand je dis sans sel, c’est 99% sans sodium et  mon alimentation se résumait à ingérer du pain azyme et des carottes crues. J’ai tenu 3 semaines avant de tourner à la semi dépression, couplée à d’importants problèmes de tension artérielle. (je voulais perdre du poids de manière express et pas forcément durablement… bref, lubies hystériques post-mariage/pré-voyage de noce)

C’est dans ces moments là qu’on comprend l’importance d’une alimentation équilibrée et surtout du sodium dans notre organisme. Promis, juré, je ne recommencerai plus .

Pour me rattraper voici une terrible recette de poulet en croûte de sel ! Même si je connaissais ce mode de cuisson, je ne l’avais jamais testé avant. Puis, jeudi dernier, j’ai été conviée à une soirée « Cérébos ».
Ce soir là, nous avons encroûté des oignons rouges et de beaux ananas entiers, dont vous trouverez la délicieuse recette ici.

Comme Monsieur mon Mari ne jure que par le poulet, c’est bien évidemment par cela que j’ai remplacé l’ananas une fois rentrée à la maison… L’avantage de ce mode de cuisson ; une tendreté incomparable, une chaire très savoureuse, et la peau croustillante (sisi.) En plus, c’est d’une simplicité enfantine : il suffit de faire une pâte à sel comme-quand-on-était-petit.


Cuisson : 1h45

Repos : 20 minutes

Pour 4 personnes :

  • 1 poulet d’environ
  • 1,6 kg
  • 300g de farine
  • 500g de gros sel (j’ai opté pour le sel Cérébos)
  • 1 verre d’eau
  • 1 bouquet de sauge
  • 1 citron biologique
  1. Mélanger la farine, le sel et l’eau, jusqu’à obtenir une pâte assez ferme, ni collante ni cassante.
  2. Farcir le poulet avec la sauge et le citron coupé en quartiers.
  3. Abaissez la pâte, sur une épaisseur d’un centimètre environ.
  4. Enfermez le poulet bien hermétiquement dans la pâte et placez-le dans un plat (il va rendre un peu de jus).
  5. Faites cuire le poulet 1h45 dans un four préchauffé à 220°C. A la sortie du four, laissez-le reposer 20 minutes, puis casser la croute à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

A déguster bien chaud, avec une bonne salade !

Envie de tester cette recette ? Gagnez ici un un superbe coffret Cérébos avec leurs derniers produits. Pour cela, rien de plus simple : laissez un commentaire à cet article, avec une adresse mail valide sur laquelle vous contacter. Je tirerai au sort l’heureux gagnant le 6 juillet à midi ! (France Métropolitaine uniquement) Bonne change à tous !

Le framboisier des grands jours

16 juin 2014 - 10:23 0 Commentaire

Aujourd’hui on met les petits plats dans les grands… alors je prépare ce dessert qui en jette, mais qui reste assez simple à faire : un biscuit cuillère moelleux, une crème mousseline ferme mais aérienne et de bons fruits de saison, what else ?

Les proportions indiquées ici valent, à titre indicatif, pour un framboisier carré de 30cm de côté.

Préparez le biscuit cuillère avec :
8 oeufs
75g farine
75g fécule de maïs
150g sucre en poudre
sucre glace

1. Commencez à battre les blancs à vitesse moyenne. Dès qu’ils commencent à mousser, ajoutez le sucre en 3 fois et augmentez la vitesse du mixer pour serrer les blancs.
Quand les blancs sont au bec d’oiseau, diminuez la vitesse, ajoutez les jaunes et continuez à battre jusqu’à ce qu’ils soient incorporés.

2. Versez en pluie  la farine et la fécule tamisés et incorporez-les délicatement à l’aide d’une maryse.

3. Mettez l’appareil dans une poche à douille et pochez deux biscuit suivant la forme du cercle utilisé, sur une plaque recouverte de papier cuisson.

4. Saupoudrez le biscuit de sucre glace. Quand le sucre a été absorbé, sucrez de nouveau (généreusement) et laissez reposer 10 minutes, le temps de préchauffer le four.

5. Enfournez à 200°C 12 minutes environ.
A la sortie du four, laissez refroidir les biscuits sur une grille.

 

Préparez la crème avec :
1L de lait entier
1 gousse de vanille
180 g de sucre
8 jaunes d’oeufs
50 g de farine
60 g de maïzena
500 g de beurre à température ambiante.
5 cl de rhum

1. Faites chauffer le lait avec la vanille et la moitié du sucre.

2. Fouettez les jaunes d’œufs avec le reste du sucre semoule jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la farine et la maïzena. Versez le lait bouillant sur ce mélange.

3. Remettez le tout dans la casserole et portez à ébullition sans vous arrêter de fouetter.

4. Débarrassez dans un plat assez grand et posez un papier film sur la crème pâtissière pour éviter qu’elle ne croûte et laissez refroidir complètement (à température ambiante)

5. Fouettez au KitchenAid (ou fouet électrique) la crème pâtissière avec le rhum pour rendre la crème homogène.

6. Incorporer progressivement le beurre. Fouettez en vitesse rapide pour faire un mélange assez mousseux.

Préparez le sirop d’imbibage avec :
20 cL d’eau
150g de sucre
5cL d’eau de rose

Portez le sucre et l’eau à ébullition. Laissez refroidir et ajoutez l’eau de rose.

 

Procédez au montage :

1. Déposez votre cercle sur le plat de service. Placez au fond une première couche de biscuit et imbibez-le de sirop.

2. Etalez la moitié de la crème sur le biscuit et disposez une généreuse couche de framboises.

3. Recouvrez les framboises du reste de crème, puis du second biscuit, lui aussi imbibé de sirop.

4. Réservez au frais au moins 12 heures. Décerclez le gâteau et laissez le reposer 30 minutes température ambiante avant de déguster.

 

Macarons Ispahan

13 juin 2014 - 17:25 0 Commentaire

Mon adorable beau frère m’a offert l’ouvrage Ispahan de Pierre Hermé. Cette appétissante association de saveur me faisant de l’oeil (et ayant une fois pour toutes renoncé à l’idée d’être mince cet été sur la plage) je me suis lancé dans une tournée de macarons – qui ne devraient pas faire long feu.

Pour les coques, j’ai utilisé ma recette de base ici, laquelle a reçu une petite pointe de colorant « rouge framboise » et une autre de « jaune d’oeuf » hydrosolubles.

Pour la ganache, j’ai utilisé pour 40 macarons :

- 150 de chocolat blanc
- 15 cL de crème liquide
- 50g de framboises fraiches
- 1 bouchon de liqueur de litchi
- 2 cuillères à soupe de sirop de rose

1. Cassez le chocolat dans un saladier. Versez par dessus la crème liquide préalablement chauffée, et laissez reposer quelques minutes jusqu’à ce que le chocolat fonde.

2. Faites chauffer les framboises à feu très doux afin qu’elles rendent un maximum de leur eau de végétation.

3. Lorsque le chocolat est fondu, émulsionnez la ganache à l’aide d’un fouet. Versez-y les framboises, la liqueur de litchi et le sirop de rose.

4. Laissez reposer au réfrigérateur pendant au moins deux heures.

5. Fouettez la ganache jusqu’à ce qu’elle épaississe comme une mousse. Garnissez vos coques de macaron avec cette ganache montée, puis réservez les macarons au frais au moins 24 heures avant de déguster.

 

Save The Date – Soirée Fraich’Pop et 4 entrées à gagner !

9 juin 2014 - 21:12 9 Commentaires

Cette année, Interfel célèbre les 10 ans de sa semaine Fraich’Attitude !

Cette semaine haute en couleurs (et en vitamines !) aura lieu du 13 au 22 juin 2014 dans toute la France, où des milliers d’évènements seront organisés. Pour inaugurer la chose,  j’ai été conviée à la soirée Fraich’pop le jeudi 12 juin 2014 de 19h à 23h dans une ambiance pop et kitch à l’Atelier fraîch’attitude (Paris 8ème).

Au programme : rencontre avec Cyril Rouquet (candidat Masterchef et Chef du restaurant Louvre Bouteille), le mixologiste Romain (aka expexter du siphon Purefizz), et Frutti et Veggi, les superstars du salon de l’agriculture 2014, le tout sur une trame pop-kitsch autour d’un bar à légumes dément mis en place pour l’occasion !

Plus on est de fous, plus on rit !
Donc je vous propose de m’y retrouver, accompagné du +1 de votre choix. Pour cela rien de plus simple : laissez moi un commentaire (avec votre mail) et je tirerai au sort les 4 personnes qui gagneront leur ticket d’entrée à cet event so VIP ! Vous avez jusqu’au 11 juin 2014 à 12h00 ! Bonne chance !

 

Petits feuilletés aux Chavignol, miel et noisettes

26 mai 2014 - 17:31 0 Commentaire

Voici une mini-recette très simple et rapide, idéale pour un apéro improvisé quand on n’est pas au maximum de sa forme ;)
En temps normal, je ne sais pas si j’aurais publié cette recette, mais comme Belle Maman me l’a demandée de manière détaillée, je me suis dit pourquoi pas…

Ingrédients :
1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre
2 cuillères à soupe de miel de Picardie
2 crottins de Chavignol
3 cuillères à soupe de noisettes entières
1 petite branche de romarin
3 petites branches de thym frais
Du poivre

1. Effeuillez le thym et le romarin et mettez-les dans un petit mixer.

2. Ajoutez les Chavignols grossièrement coupés et les noisettes. Mixez grossièrement, de manière que les noisettes soient hachées et le chèvre réduit en petites miettes.

3. Déroulez la pâte feuilletée et tartinez-la de miel. Répartissez-y le mélange de précédent de chèvre et d’amandes, poivrez.

4. Roulez le tout de manière plutôt serrée, puis placez au congélateur pour 30 minutes.

5. Sortez la pâte du réfrigérateur, détaillez-la en tranches d’1cm d’épaisseur environ que vous disposez sur une plaque de cuisson (anti-adhesive ou recouverte d’une feuille de cuisson). Faites cuire ces petits feuilletés 20 minutes dans un four préchauffé à 180°C, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Salade de penne à l’artichaut et à la feta – et Joyeux anniversaire 750g Le Mag !

12 mai 2014 - 13:20 0 Commentaire

La semaine dernière, nous fêtions le premier anniversaire du magazine 750 Grammes.
Les organisateurs de la soirée événementielle avaient demandés aux convives de ramener un plat, issu de l’un des 6 premiers numéros. 
J’ai choisi une recette issue du magazine de juillet 2013, petit clin d’oeil à une date un peu particulière :)
Voici la recette que j’ai réalisée :



Ingrédients :

250g de penne
150g de feta
250g de coeur d’artichauts confits à l’huile
1 grosse poignée de roquette
2 cuillères à soupe de pignons de pin grillés
1/2 citron
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 petit bouquet de menthe
Sel, poivre

1. Faites cuire les pâtes « al dente » suivant les instructions indiquées sur l’emballage. Egouttez-les et rincez-les à l’eau froide.

2. Egouttez les artichauts et coupez les en quartier. Détaillez la fêta en cubes réguliers.

3. Dans un bol, mélangez le jus du citron avec l’huile d’olive, le sel et le poivre.

4. Mettez les pâtes dans un saladier. Ajoutez les artichauts, la feta, la roquette, la menthe ciselée et les pignons.

5. Arrosez de vinaigrette et réservez au frais jusqu’au moment de servir.