Et de cinq !

La semaine dernière s’est tenu à Soissons le 5ème Salon du Blog Culinaire, organisé par 750 grammes.
Cette année, c’est toute l’abbaye Saint Léger qui a été réquisitionnée pour l’évènement (en plus du lycée hôtelier de Soissons), avec des infrastructures dignes des plus grands salons !

Si on avait déjà la chance d’avoir Benoît Molin comme parrain depuis les débuts, cette année (cerise sur le gâteau) c’est avec grand plaisir qu’on a pu y croiser Christophe Felder et Philippe Conticini, deux grandes pointures de la pâtisserie.

Et c’est d’ailleurs une recette grandement inspirée par M. Conticini que j’ai eu la chance de présenter avec Stef ô Fourneaux au public de l’abbaye St. Léger : le Kouign Amann aux pralines roses.
C’était du « high level » de pouvoir présenter cette recette dans ce lieu mystique, plein de charme et d’histoire ; un grand moment de plaisir et de partage. A priori, on a su convertir le Grand Soissonnais au vice du « beurre chaud » et du caramel 😀
Un apperçu de notre démonstration est disponible ICI

Pour moi, c’était ma troisième participation au Salon. C’est magnifique de voir l’ampleur qu’il prend chaque année… hâte de voir la prochaine édition !

 

Marmelade d’orange à la cannelle et au Whiskey, et résultat du concours Cremio

Tout d’abord, Félicitations à Céline du blog http://mirliton.canalblog.com/ qui remporte le concours Cremio !

Voilà qu’arrivent les premières oranges de saison sur nos étales, qui m’ont cette année données de grande envies de marmelade.
J’ai ajouté un bâton de cannelle pour la touche un peu « von chaud », et un peu de whisky pour l’effet « hot whisky » bien chaud et réconfortant que je buvais en Irlande, à l’époque… 

Ingrédients (pour eviron 4 pots)
Environ 2kg de d’oranges bio non-traitée
1kg de sucre à confiture
½ verre de whisky
1 bâton de cannelle par pot

 

  1. Pelez les oranges à vif et en prélever les suprêmes. Pesez les oranges pour en avoir 1kg. (mangez le reste, ou alors augmentez la quantité de sucre pour avoir un poids sucre-fruit équivalent)
  2. Faites macérer les suprêmes d’orange dans le sucre spécial confiture, jusqu’à ce que ce dernier soit complètement dissout.
  3. Portez ce mélange à grosse ébullition pendant 10 grosses minutes, jusqu’à ce que la confiture soit nappante.  
  4. En fin de cuisson, ajoutez le whisky et mélangez bien
  5. Déposez un bâton de cannelle dans chaque pot, et remplissez les de confiture. Vissez les couvercles et retournez les pots pour bien stériliser le tout.

 

Patientez au moins une dizaine de jours avant de déguster… tartinée sur une belle tranche de brioche maison !