Les Cookies de Léah

Parce que cuisiner, c’est aussi partager, on le ne répétera jamais assez : Je salue Léah pour ses fameux cookies, que j’ai faits et refaits…
Toutes les occasions sont bonnes !

Voici les ingrédients de base de la pâte :
– 180g de farine
– 100g de beurre pommade (= mou)
– 100g de cassonade + 50g de sucre
– 50g d’amandes en poudre
– 1 œuf
– 1/2 sachet de levure chimique
– 1 pincée de sel.

Niveau parfum, c’est la créativité qui parle !
Nous avons testé (et approuvé) :
– 200g de chocolat blanc Galak haché + 2 cuillers à café de romarin sec réduit en poudre + 50g de pignons de pin hachés grossièrement
– 150g de chocolat noir haché + 2 cuillers à soupe de mélange d’épices (cannelle, gingembre, clou de girofle en poudre, poivre)
– 150g de chocolat noir hâché + 1 sachet de pépites de nougatine (Alsa)
– 1 sachet de pépites de nougat (Alsa) + 1 cuiller à soupe de baies roses en poudre

Et vous, qu’allez vous tenter ? Épatez-nous !

Marche à suivre :
Rien de plus simple ! Mélangez tous les ingrédients de base dans un saladier jusqu’à obtention d’une pâte bien lisse.
Parfumez vos cookies, en laissant parler votre cœur et votre créativité.
Réalisez des petits tas de pâte sur votre plaque à pâtisserie et enfournez une dizaine de minute à 180°.
C’est prêt !

Raviolis aux Saint-Jacques

Parce qu’on avait envie de faire durer Noël, encore un peu…

Pour 3 gourmands :

Pour la pâte à raviolis
– 250g de farine
– 1 oeuf
– 80g d’eau
– 1 cuiller à café de sel

Pour la farce :
– 12 belles noix de Saint-Jacques sans corail
– 2 tranches de pain de mie sans croûte
– Sel, poivre, baies roses concassées

Pour la sauce :
– 1 gros oignon
– 4 cuiller à soupe de crème fraîche épaisse
– 1 verre de vin blanc sec
– Sel, poivre, thym.

1) Préparez la farce :
Mixez ensemble les Saint-Jacques et le pain de mie.
Assaisonnez à votre guise, avec le sel, le poivre et les baies roses.

2) Préparez la pâte à raviolis :
Pétrir tous les ingrédients jusqu’à obtention d’une boule bien lisse, à l’aspect d’un lobe d’oreille.
Etalez la pâte le plus finement possible, et détailler des disques à l’aide d’un emporte pièce (nous avons choisi un verre à vin)

3) Préparez les raviolis :
Déposez une petite cuiller à café de farce au centre de chaque disque, et pliez chacun en deux, de façon à obtenir des demies-lunes.
Soudez-les bien, en humectant légèrement la pâte, si besoin.

4) Préparez la sauce :
Émincez l’oignon et faites-le fondre à la poëlle avec de l’huile d’olives.
Déglacez avec le vin blanc.
Ajoutez la crème, le sel, le poivre et le thym.
Mixez la sauce.

5) Faites pocher les raviolis 3 minutes dans de l’eau salée, nappez-les de sauce, et servez aussitôt.

Et avec tout ça, une bonne salade de mâche !



!!! Conseil : Lors de leur confection, déposez les raviolis au fur et à mesure sur du papier cuisson. Au moment de la cuisson, déposez les feuilles de papier et les raviolis dans l’eau : les raviolis se décolleront tous seuls, et vous n’aurez plus qu’à repêcher tranquillement le papier cuisson.

Petits biscuits de Noël

L’une des plus belles fête de l’année, une invitation au partage, au retour à l’enfance… Noël, ça « sent »… ça sent la cannelle, le gingembre, le beurre chaud ! C’est aussi un son, celui des flocons de neige qui tombent tout en douceur, de la neige qui craque doucement sous les pieds, du bois qui crépite dans la cheminée…

Et j’ai retrouvé toutes ces sensations dans ma cuisine !
Le partage, avec ces recettes de biscuits transmises par ma professeur d’allemand il y a une bonne dizaine d’année, que je refais chaque année et que je vous transmets à mon tour,

Le retour à l’enfance en découpant les sablés avec des emporte-pièces rigolos,

La bonne odeur des épices dans la maison,

Le silence qu’il règne dans la cuisine quand je regarde ces biscuits cuire,

Mais aussi l’attente et la patience pleine d’excitation, comme un 24 décembre au soir, quand je laisse les Anisplätzchen (Petits gâteaux à l’Anis) croûter toute une nuit, et la surprise le lendemain quand je les vois faire leurs petits pieds dans le four !

Pour les Spekulatius (sablés aux épices, différent des spéculoos !)

500g de farine
250g de sucre
250g de beurre
2 œufs
100g de poudre d’amande
1 cuillère à soupe de cannelle en poudre
2 pointes de couteau de clous de girofle moulu
2 pointes de couteau de coriandre moulue
2 pointes de couteau de noix de muscade moulue
2 pointes de couteau de cardamome moulue
Travaillez le beurre avec le sucre. Ajoutez les œufs puis la farine, la poudre d’amande et les épices.
Etalez la pâte et taillez-là avec des emporte pièce. Faites cuire ces sablés dans un four à 170° pendant 15 minutes environ.

Pour les Spritz

250g farine
125g sucre
175g beurre/margarine ramolli
1 oeuf
60g poudre d’amandes
1 pincée de sel
2 sachets de sucre vanillé

Travaillez le beurre ramolli détaillé avec le sucre vanillé, le sucre et le sel jusqu’à ce que le mélange devienne crémeux.
Incorporez l’œuf puis la farine. Ajoutez les amandes et travailler la pâte jusqu’à ce que la pâte forme une boule homogène.
Préchauffer le four à 180°C. A l’aide d’une poche à douille, disposez des tas de pâte sur la plaque de pâtisserie tapissée de papier sulfurisé en leur donnant les formes traditionnelles des lettres S, O, I et C. Cuire environ 10min.

Cette année, l’approche des fêtes a aussi et surtout été l’occasion de rencontrer trois cuisiniers de talent, avec qui j’ai pu apprendre de nouvelles manières de travailler les plats de fête !

Premier rendez-vous : Les Mardis de Benoît avec Damien Duquesne en special guest,

duo de choc et plein d’humour qui nous a une fois de plus fait frétiller les papilles !

Au menu : carpaccio de foie gras et de magret de canard – après explication détaillée de la découpe d’un canard gras par Damien ! Une dextérité qui fait rêver…
Puis Benoît Molin nous a expliqué la bûche dans tous ses détails : du « sirop à 30 » pour puncher le biscuit à la décoration de la bûche – version tiramisu ! Un concentré de moelleux, de fondant, de fraicheur et de douceur…

Second rendez-vous : rencontre avec David Zuddas autour du comté !

A l’occasion du « challenge comté » lancé il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de pouvoir participer à cet atelier auquel les 5 gagnantes étaient conviées. Nous avons donc cuisiné de beaux plats de fêtes travaillés autour du comté. Des alliances surprenantes mais incroyablement savoureuses !

Entre autre, nous avons eu : foie gras au comté et aux noix, foie gras aux poires poêlées et comté, maki de saumon cru à la pomme verte et au comté, pavé de cabillaud à la purée de potimarron au comté… Le comté, on l’aime sans compter !