Confiture de bananes au chocolat

C’était l’an passé, lors des préparatifs du mariage. Je cherchais quelque chose de chocolaté à offrir aux invités, aussi j’ai pensé à préparer des petits pots de confiture.

J’avais déjà fait des confitures avec ma mère… Fastoche…
Mais là, j’étais toute seule !
En fouinant sur la toile, je suis arrivée chez Omelette => ici <= , et j’ai suivi sa recette.

Bilan sévère, trois tournées plus tard :
– Moult crampes au bras, et des suées, voire des vertiges à rester aux fourneaux à touiller,
– Beaucoup de découragement (Mais dans quoi je m’embarque, encore ?!)
– Beaucoup de doutes (Mais qu’est ce que c’est que cette recette ?!)
– Quelques brûlures au mains et aux bras (lors de la mise en pot)

Mais finalement, mission accomplie ! Et mes petits pots ont eu beaucoup de succès !
Merci Omelette ! 🙂

Retour après quelques mois d’absence

Avec une recette de brownies… à tomber par terre !

Recette facile et rapide (20 mn de préparation, 15 mn de cuisson).
Pourquoi se priver ?

Pour 6 personnes :
Ingrédients :
– 250 g de chocolat noir
– 150 g de cassonade
– 150 g de beurre
– 60 g de farine tamisée (ou farine fluide)
– 3 oeufs
– 1 pincée de sel
– 100 g de noix, noisette, pistaches, noix de pécan …

Matériel spécifique :
– Moule à manqué carré
– Papier cuisson

Préparation :
1) Dans un saladier, faites fondre doucement le chocolat avec le beurre (au bain marie ou au micro-onde à basse puissance)

2) Ajouter le sucre, la farine, le sel et les noix (ou autres) hâchées.

3) Ajoutez enfin les oeufs, en mélangez vivement si la préparation est chaude (pour éviter qu’ils ne cuisent, mais normalement, si vous ajoutez les autres ingrédients avant, ça devrait aller)

4) Versez la préparation dans un moule chemisé avec le papier cuisson, et laissez cuire 15 min à 180°. Laissez ensuite reposer le gâteau 5mn dans le four encore chaud.

A partir de cette recette, j’ai fait un Lapin de Pâques, avec quelques coups de couteau, un glacage au chocolat blanc et quelques bonbons. Pour le plaisir des plus jeunes !

Brownie au chocolat

Brownie au chocolat

J’aurais voulu le décorer et le soigner un peu plus, ce lapin, lui faire des oreilles roses, lui faire une carotte, le mettre sur une pelouse… Mais faute de temps, je l’ai juste fait tout gris ! Et point trop n’en faut ! 😮

Petits coeurs fondant…

Petit dessert express et délicieux ! Miam ! Je fais ces petits coeurs fondants tous les ans pour l’anniversaire de mon cher et tendre, ou pour la Saint Valentin, ou pour notre anniversaire de PACS !!! (le mois de février est riche en émotions chez nous…)

Pour 4 personnes (= pour deux gloutons) :

100g de chocolat à cuire + 8 carrés (chocolat noir ou blanc…)
3 oeufs
60g de sucre
50g de beurre
1 cuiller à soupe de farine

Faire fondre le beurre et le chocolat. Ajouter le sucre, les oeufs et la farine. Répartir la pâte ainsi obtenue dans 4 petits ramequins. Déposez deux carrés de chocolat dans chacun.
Laissez cuire 10 minutes dans un four préchauffé à 250°.
Dégustez !!

coeurs coulants au chocolat

Coeur coulant choco-noisettes

Galette des rois à la pistache et aux griottes

Pour changer un peu des classiques : Galette des rois à la pistache et aux griottes cette année !

Galette des rois à la pistache et aux griottes
Ingrédients :
2 rouleaux de pâte feuilletée pure beurre du commerce ou maison
2 oeufs frais + 1 jaune pour la dorure
80 g de pistaches mixées
60 g d ‘amandes en poudre
100 g de sucre
100 g de beurre pommade
100g de griottes surgelées
Eau de vie de cerise (du Kirsch, du vrai !) (selon goût, deux à quatre cuillères à soupe)

Et… 1 fève !!

Marche à suivre avant de déguster tiède :
1. Mélangez le beurre avec le sucre, les amandes en poudre et les pistaches mixées, ainsi que les oeufs. Ajoutez l’eau de vie.
2. Etalez la pâte sur un rouleau de pâte feuilletée (déroulé sur une plaque). Répartissez les griottes sur la crème et cachez la fève dans la crème.
3. Recouvrez de l’autre rouleau de pâte déroulé. Soudez les deux pâtes avec de l’eau.
4. Entaillez légèrement la surface de la galette pour faire de jolis motifs, et dorez avec le jaune d’oeuf.
5. Enfournez jusqu’à ce que la galette soit bien dorée.

Dégustez… Vous allez voir… ça déménage !

Rouleaux de printemps façon makis

Pour un coctaïl dinatoire sympa ou une petite entrée…

Vous aurez besoin de :
– Galettes de riz
– Vermicelles de riz réihydratées
– Concombre débités en lanières
– Champignons noirs réhydratés
– Saumon fumé, thon rouge en lanières
– Crevettes décortiquées
– Roquette
– Fromage crémeux (style Kiri…)

Variante du Sud (surprenant !) :
– Tomates séchées
– Fromage de chèvre frais.
(Il est dans ce cas préférable d’enlever le saumon fumé, pour ne pas surcharger en saveurs)

Marche à suivre :
Faites tremper une galette de riz quelques instants dans de l’eau chaude. Une fois qu’elle est bien molle, déposez la sur un papier absorbant humidifié.
En haut de la galette, déposez un peu de chaque ingrédient. Veuillez à laisser un centimètre sans garniture à chaque bord pour le roulage.
Roulez l’ensemble en refermant les côtés. Réservez dans une assiette.
Procédez ainsi jusqu’à épuisement des ingrédients.
Avant de servir, coupez chaque rouleau en deux et disposez-les joliment dans une assiette.

Servez avec deux sauces (dans lesquelles il suffira de tremper les rouleaux) :
– Vinaigre balsamique, sucre et wasabi
– Sauce soja et wasabi

Mon tiramisu

Il n’y a pas LA recette à proprement parler.

Nous étions à table et venions de manger une salade pleine de saveurs et de fraicheur. Il manquait quelque chose au plaisir de nos papilles : un petit dessert gourmand, généreux et rapide.

Le Tiramisu, c’est souvent quelque chose de laborieux et périlleux. On le fait la veille, on attend toute la nuit que la crème prenne et on retient son souffle une bonne minute au moment de servir : on le dresse dans un grand plat et on essaye de faire des parts distinctes. Suivant les astres, le sens du vent et l’hygrométrie, ça passe ou ça casse.
J’avais choisi de le servir en verrine pour cette raison (plus que pour le petit côté “tendance).

Pour 4 amateurs, je prends un petit pot de mascarpone (environ 250g). Je le mélange avec 3 bonnes cuillières à soupe de sucre de canne, et une généreuse lampée d’amaretto (quantité suivant votre goût). Je me passe volontier des jaunes d’oeufs.
Je prends une petite brique de crème liquide très froide, que je bats en chantilly avec un peu de sucre glace et je la mélange avec le mascarpone.
Ensuite je prends des Spekuloos (beaucoup plus goûteux que les biscuits a la cuiller ou de Savoie) que j’imbibe avec du café très fort (mon petit truc, comme nous étions tous adultes, j’ajoute un peu de liqueur de café dedans)
Je monte mes petits tiramisu : une couche de Spekuloos trempés, une couche de crème gourmande, et je saupoudre le tout de cacao !

A déguster, pourquoi pas, avec une bonne salade de fruits !

Petite salade d’automne

Après un copieux et délicieux plat, cruel dilème de : « J’ai pu faim… mais je mangerais bien encore un petit quelque chose ». Voici donc une petite recette facile, rapide et légère… de quoi contenter tout le monde !

Pour 4 petites assiettes :
-4 poignées de roquette bien fraîche
-2 poires
-Un morceau de parmesan
-Vinaigrette à base d’huile d’olive et vinaigre balsamique
-Fleur de sel, poivre.

Procédez de la manière suivante (si vous voulez) :
Disposez la salade dans quatre petits assiettes.
Lavez les poires. Coupez-les en quartiers fins ou en tranches. Disposez-les joliment sur la salade.
Rapez le parmesan sur les poires.
Ajoutez un filet de vinaigrette sur le dessus, puis salez et poivrez.

Dégustez sans plus attendre !

Salade d’écrevisses au saumon rouge.

Pour deux assiettes:

– 200g de salade verte et craquante
– 100g de queues d’écrevisses décortiquées
– 2 tranches de saumon rouge fumé
– 1 tomate
– 1/2 citron vert
– 1 trait d’huile d’olive
– 1 dose de vinaigrette à base d’huile d’olive, de vinaigre de cidre et de vinaigre balsamique
– Poivre du moulin

Marche à suivre :

Faites mariner les queues d’écrevisse dans le citron vert et l’huile d’olive. Poivrez.

Assaisonnez la salade avec la vinaigrette.

Coupez la tomate en deux, puis chaque moitié en quatre.

Dressez la salade : un dôme de salade au centre de chaque assiette, 4 quartiers de tomates et la moitié des écrevisses autour du dôme, puis la tranche de saumon rouge sur la salade. Ce n’est qu’une proposition, faites vous plaisir.

Poivrez le saumon et pressez éventuellement le demi citron vert restant dessus.

C’est prêt.

(un clic sur l’image pour l’agrandir)


Verrines acidulées : crème de coco, mangue et banane poëllées.

Pour deux gourmands (repas en amoureux )

– 1 mangue
– 1 banane
– 6 carrés de chocolat blanc
– 4 à 6 cuillers à soupe de crème liquide
– 4 à 6 cuillers à soupe de noix de coco rapée.
– 1/2 citron vert
– 1 cuiller à soupe de gingembre haché
– 1 bon filet de sirop de sucre de canne.

Marche à suivre :

Préparez la crême à la noix de coco. Faites fondre le chocolat dans une tasse. Ajoutez la crème liquide et mélangez. Ajoutez ensuite la noix de coco rapée. Le mélange obtenu doit être assez ferme. (Si ce n’est pas le cas, c’est que je me suis trompée dans l’écriture de la recette : ajoutez donc encore un peu de noix de coco… )
Répartissez la crème au fond de deux verrines.

Préparez les fruits. Détaillez la mangue en cubes et la banane en épaisses rondelles (1cm d’épais). Hâchez le gingembre. Dans une poëlle chaude, versez un bon trait de sirop de sucre de canne et le jus du demi citron vert. Ajoutez les dès de mangue et laissez dorer. Ajouter ensuite les rondelles de bananes et laissez également dorer (elles nécessitent moins de temps que les mangues, c’est pour cette raison qu’on ne les ajoute qu’après). Les fruits doivent rester bien entier, faites attention à la cuisson. Une fois les fruits bien dorés, retirez les du feu et laissez tiédir. Répartissez les fruits dans les verrines.

Parsemez le dessus de noix de coco rapée, c’est prêt.

Touche gourmande : une boule de glace à la vanille à côté de la verrine ? un macaron au chocolat blanc ?
Pour nous : le macaron.

(et toujours : un clic sur l’image pour l’agrandir)

Nems croustillants au four

Pour les proportions, c’est selon vos préférences. Comme dirait l’autre « E-CLA-TEZ VOUS »

Du porc maigre
Des crevettes crues
De la julienne de carotte crue
Des germes de soja frais
Des champignons noirs deshydratés
Un gros bouquet de corriandre fraiche
Des feuilles de Brick
Du beurre fondu
Sauce soja, sel et poivre

Hachez le porc et les crevettes finement. Salez, poivrez, et faites les revenir dans un peu d’huile d’arachide. Assaisonnez avec de la sauce soja, rectifiez l’assaisonnement selon vos goûts. Ôtez du feu.

Hachez la coriandre. Ajoutez la à la viande.
Réhydratez les champignons noirs dans de l’eau chaude une bonne dizaine de minute et détaillez-les grossièrement. Ajoutez-les à la viande avec les germes de soja et les carottes en julienne.

Prenez une feuille de brick et badigeonnez la généreusement de beurre fondu.
Sur la feuille de brick, disposez une quantité variable de farce suivant si vous voulez un gros ou un petit nem. Façonnez le tout en rouleau et disposez le dans un plat. Répètez l’opération autant de fois que voulu. Vous pouvez remettre du beurre fondu sur les nems roulés avant de les passer un bon quart d’heure dans un four chaud (200°c) jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Accompagnez ces nems avec de généreuses feuilles de salade et de la menthe fraîche !

1 23 24 25 26 27