Carrot (cup)cake sans oeuf et sans beurre

Je me retrouve à garder Myrtille, ma petite nièce très gourmande et allergique aux oeufs…  Devant cette injustice de la nature, je me remonte les manches et reprends cette recette inspirée de mon séjour en Irelande. 
Au final, on sent assez peu la carotte et on se retrouve avec un gâteau aux saveurs de pain d’épice, moelleux à souhait et qui se conserve très bien !

  • Ingrédients :

4 grosses carottes râpées
100 g de raisins secs
125 g de sucre de canne
250 g de farine
6 cuillères à soupe d’huile
1 cuillère à café de muscade râpée
1 cuillère à café de cannelle moulue
8 cuillères à soupe de sirop d’érable
1 sachet de levure chimique
4 cuillères à soupe de jus d’orange

  • Mode opératoire (simplissime!)

Mélanger carottes, sucre, huile, sirop d’érable, jus d’orange.
Ajouter en dernier les éléments solides : farine, épices, levure chimique et raisins secs.

Faire cuir à four moyen, environ 160°, jusuqu’à ce que la lame du couteau ressorte sèche.

Tartines au roquefort

Pour changer des chèvres chaud !

Pour 2 personnes (préparation 10 min)
– 2 petits pains aux noix
– 20 g de roquefort
– 20g de fromage frais en barquette (type Philadelphia, ou Saint-Morêt, à défaut)
– Huile de noix
– Poivre du moulin

Dans un bol, écraser le roquefort à l’aide d’une fourchette. Y ajouter le fromage frais et mélanger jusqu’à obtention d’une crème homogène en onctueuse. Verser un filet d’huile de noix et mélanger à nouveaux.
Couper les petits pains en deux tartines. Y étaler généreusement la crème au roquefort. Poivrer.
C’est prêt !
A déguster avec une bonne salade de laitue « feuilles de chêne » rouge.

Le p’tit plus :
Parsemer chaque tartine de cerneaux de noix concassés et grillés à la poëlle…

Ou sinon :
Recoupez chaque tartine en deux ou en quatre : vous obtiendrez de délicieux petits toasts pour l’apéritif !
A grignoter avec un verre de porto rouge.

Tartines de roquefort aux noix

Croissants surprises !

Une histoire qui commence à l’enfance… Ou les essais râtés de nos parents dans le domaine de la viennoiserie.

A regarder Benoît Molin réaliser ses feuilletés, ça n’a pourtant pas l’air compliqué !

Une recette en poche, quelques tours de main piochés sur CuisineTV, et une après-midi de libre : nous voilà armées pour la mission croissants !

Verdict : pas si mal pour une première fois, mais il y a encore du taf !
Et surtout, un vrai plaisir de se retrouver à deux dans la cuisine… On sait chacune ce qu’on a à faire, on se complète, on s’enrichit !

Nos croissants !

Nos croissants tous juste sortis du four, nous improvisons le plateau télé du soir (Macth Algérie-Angleterre oblige), pendant que les hommes ouvrent les premières bières…

Et ça donne ça :

Croissants Maroilles-Chorizo (préparation 10 min, cuisson 15 min)
Pour 8 croissants :
– 8 croissants
– 8 petites tranches de maroilles
– 4 grandes tranches de chorizo
– Gruyère rapé
– Poivre du moulin.

Poivrer légèrement les tranches de maroilles.
Inciser chaque croissant, de façon à pouvoir y insérer : une petite tranche de maroilles, puis une demie tranche de chorizo.
Recouvrir chaque croissant de gruyère rapé, et enfourner 15 min à 180°.

Croissants « façon Welsh » (préparation 15 min, cuisson 15 min)
Pour 8 croissants :
– 8 croissants
– 8 lanières de cheddar
– 1 tranche de jambon de paris émincée
– 1 cuiller à soupe de moutarde de Dijon
– Gruyère rapé.

Inciser chaque croissant. Tartiner l’intérieur de moutarde de Dijon. Y insérer le cheddar en lanières et le jambon de Paris émincé. Une pluie de gruyère rapé sur le dessus des croissants, et hop ! Dans le four préchauffé à 180°, pour 15 min

A déguster bien chaud, accompagnés de jeunes pousses bien croquantes !

croissants surprises

C’est la saison des fraises !

  • Pâte sablée à la pistache :
125g de farine
100g de pistaches hachées
75g de beurre
3 cuillères à soupe de sucre
1 oeuf
  • Crème fouettée au mascarpone :
100g de mascarpone
20cl de crème très froide
100g de sucre vanillé
Quelques goutes de liqueur de votre choix
et l’ingrédient magique… un sachet de Chantifix !
et surtout… de superbes fraises !
  • Avant toute chose, placez votre crème liquide au congelateur pour qu’elle soit le plus froide possible ! (Attention toutefois à ce qu’elle ne congèle pas !!)
  • Préparez la pâte sablée en mélangeant le beurre ramoli avec la farine, le sucre et les pistaches jusqu’à ce que vous obteniez une pâte bien homogène.
    Ajoutez l’oeuf.
    Etallez la pâte, et faites cuir vos disques une quinzaine de minute dans un four préchauffé à 180°.
  • Pendant ce temps, travaillez le mascarpone dans un saladier avec 50g de sucre vanillé et la liqueur que vous avez choisi.
  • Sortez la crème du congélateur, mettez la dans un récipiant petit et profond (c’est très important, pas dans un gros saladier. Moi, j’utilise une tasse à chocolat chaud ou un bol, pas plus ! Et ca tien pile poil pour 20cl de crème !)
  • Battez la crème une minute au batteur électrique puissance maximum (en faisant attention quand même de ne pas faire de gros mouvements avec et tout faire déborder), puis ajoutez le reste du sucre vanillé mélangé avec le chantifix. Battez encore 30 secondes l’ensemble.
  • Mélangez délicatement la crème fouettée avec le mélange au mascarpone, puis réservez au frais.
  • Enfin, montez vos tartelettes ! Un sablé, une généreuse couche de crème, et des fraises !

    A déguster APRES une bonne salade 😉 Bon appétit !

Salade croquante de quinoa, courgette et morue

 

Petite salade improvisée à l’occasion du pique nique des bloggeurs (organisé par Chef Damien de 750g.com) à Septmont

Pour 4 personnes :
320g de quinoa
1 petite courgette
150g de noisettes hachées et grillées à la poelle
2 morceaux de morue prête à l’emploi (disponible au rayon surgelé)
un petit bouquet de coriandre fraîche
de la roquette
Jus de citron, huile d’olive… et autres assaisonnements de votre choix.
Personnellement, je n’aime pas du tout l’oignon et n’en mets dans aucun de mes plat. De manière objective, je recommanderai de mettre un petit oignon nouveau dans cette salade, ou un petit bouquet de ciboulette.

Couper la courgette en tout petits dés d’environ 5mm, l’arroser généreusement d’huile d’olive, ajoutez les noisettes et laissez mariner.
Pendant ce temps, faite cuir le quinoa et laissez le refoidir complêtement.
Faite cuir la morue, puis éfilochez-la et laissez refroidir.
coupez grossièrement la coriandre et la roquette

Mélangez tout cela, assaisonnez au dernier moment avec citron, huile d’olive et ce que votre imagination vous dira…

Bon appétit !