le Salon du Blog Culinaire 2010 !

Malgré un planning actuel très serré, j’ai voulu réserver mon week end au Salon du Blog Culinaire, 3ème édition de cette rencontre annuelle qui se déroule au Lycée Hôtelier de Soissons, rendue possible grâce à 750g.com, à Benoit Molin (parrain de l’événement) et aux différents partenaires.

 »

Cette année, plus de 300 blogueurs étaient de la partie, animant plus de 80 démos dont certaines avaient lieu directement dans la ville de Soissons ! Nous voici donc en route avec Elise Labide-Hague pour notre ville natale, le cœur en joie à l’idée de retrouver notre blogosphère et de leur présenter notre nouvelle recette, imaginée et conçue A DEUX ! Brainstorming datant de l’été dernier : le salon a lieu en novembre, nous aimons travailler les produits de saison et il existe un plat problématique : le Pot-au-feu ! Ce ragout que l’on mangeait quand on était petit (pour moi à contre cœur !), mélange de légumes d’hivers souvent trop cuits, bouillis, re-cuits, -chauffés (car c’est meilleur réchauffé disent-ils), re-servis, re-boudés…

Bref, le classique de l’hiver et de la cuisine familiale. Le concept du pot au feu semble international pourtant : avec le couscous, le bortsch, le tajine, l’Irish Stew… Alors pourquoi ne pas capitaliser sur ce que cela peut nous offrir, en gardant des légumes cuits « à point » ?
Nous voici donc en train de réaliser nos « makis » de pot-au-feu, avec chaque légume cuit séparément pour conserver chaque saveur, la viande cuit la veille dans un bouillon japonisant contenant notamment de l’algue Kombu, un produit qui apporte sans glutamate la célèbre 5ème saveur umami. Le bouillon est conservé, épaissi avec 2% d’agar agar et ajouté aux makis pour leur apporter de l’unité et de la rondeur en bouche.

On enchaine la suite de la journée par un buffet gastronomique, composé des spécialités régionales apportées par les blogueurs. Un superbe moment d’échange et de partage dans une ambiance bon-enfant.

A 14 heures, nous reprenons nos activités :
Atelier parfum culinaires, démonstration des produits Bord Bia par Donal Skehan, atelier Lesieur avec degustation de « huilocoulis », savant mélange d’huile végétale et de coulis de légumes pour assaisonner nos salades.

Un passage par le stand Lapin De France pour voir Sophie Allès cuisiner un lapin au réglisse avec beaucoup d’humour et de bonne humeur (Et surtut avec Cédric Le Boucher), du désossage du lapin au déroulage de la crépine !

On voit aussi Cécilia Quette réaliser son  gourmand « trio vert », tout sucré !

Un petit coup de cœur pour Patrick du blog « cuisine de la mer » qui nous a proposé un panel de « tapas » de la mer à base de praire, St Jacques et Couteaux, ces coquillages allongés qui nous intriguaient sur la plage ! J’avais eu la –triste- occasion d’en manger en Espagne, mais pas nettoyés et préparés de cette manière : chapeau l’artiste !

 

On termine cette belle journée du samedi avec un SUPERBE diner de gala : danses et chants irlandais (on se serait cru à Temple Bar !), avalanches d’excellents produits (huîtres délicieuses, foie à gras tomber par terre, cheddar à la Guinness comme là bas…) et franche rigolade avec nos oreilles de lapin, petit clin d’œil à l’un des partenaires du salon (Lapin de France).

On déplore cependant que les journées ne fassent que 24 heures, parce que l’on n’a pas eu le temps de tout voir et de voir tout le monde ! C’est pas grave, on remet ça l’an prochain !

13 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *