Le Kugelhof de Maman (la Vraie recette)

Je vous livre cette recette de kouglof/kougelhof/kugelhof/kugelopf/kougelhopf/kugelhopf/kouglouf/Gugelhupf (prononcez « coup-gueule-off » ou « coup-gloffe ») en deux façons : la « brute », telle que j’en ai moi même hérité : rédigée et soigneusement tapée par ma mère qui voulait garder dans les anales ses meilleures recettes (rangées dans un classeur, sous pochettes transparentes : l’ancêtre des blogs culinaires, messieurs dames !)
Ma mère le réalisait « à la main » : je la revois « piégée » pendant des heures, les mains collées dans la pâte collante du kugelhof… Personnellement j’ai adapté cette recette façon « 2016 », où je la réalise dans mon Kitchen Aid et garde les mains propres.
Un grand merci à ma grande sœur chérie Adeline qui a récupéré ces archives familiales et m’en a donné une copie <3

kugelhof

Ingrédients :
600g de farine
250g de beurre
120g de sucre
3 œufs
25cl de lait
50g d’amandes entières (une pour chaque cannelure du moule, en fait..)
100g de raisins secs
10cL de kirsch ou de rhum
1 cuillère à café de sel
1 sachet de levure de boulanger déshydratée

1. Versez la farine dans le bol du robot. Creusez une fontaine, versez-y la levure. Ajoutez le lait tiédit, laissez gonfler quelques minutes puis commencez à battre à vitesse lente

2. Ajoutez les œufs préalablement battus en omelette, le sucre et le sel. Poursuivez le pétrissage jusqu’à ce que la pâte soit soyeuse et se détache des bords du bol.

3. Ajoutez alors le beurre ramolli, et poursuivez le pétrissage jusqu’à ce qu’il soit bien incorporé.

4. Recouvrez d’un torchon propre et laissez lever la pâte jusqu’à ce qu’elle double de volume.

5. Pendant ce temps, faites chauffer le rhum et faites-y gonfler les raisins. Une fois gonflés, ajoutez-les à la pâte qui a doublé de volume, et incorporez-les bien.

6. Beurrez et farinez le moule, et disposez une amande au fond de chaque cannelure. Versez-y la pâte aux 2/3 environ (s’il reste de la pâte, versez-la dans un autre moule)

7. Faites pousser la pâte une deuxième fois jusqu’à ce qu’elle soit au raz du moule.

8. Enfournez pour 45mn environ à 180°. Une fois cuit, laissez le kugelhof tiédir dans le moule, puis démoulez-le et saupoudrez-le de sucre glace.

Et pour ceux qui aiment mettre la main à la pâte :
kouglof

Couronne de Noël cassis et marron glacé

Chez nous, décembre est aussi le mois des anniversaire, avec cette année mon Grand Petit Bonhomme qui soufflera ses 2 bougies. Alors pour rester dans les desserts de saisons mais pour changer des bûches de Noël, voici la couronne de Noël !
Quand Cuisine Shop m’a envoyé ces jolis moules à savarin en silicone, j’ai tout de suite imaginé cet entremet cassis-marron : festif et de saison.
La réalisation est très simple. Dans le plus petit moule, on verse une crème au marron que l’on fait congeler. Puis on la démoule, et on l’insert dans le plus grand moule avec la crème de cassis. L’ensemble retourne au congélateur, et reçoit un glaçage miroir en finition.

Couronne de Noël

Matériel
Deux moules à savarin de 532mL et 345 ml.

(Prévoir 6h+6h+4h de repos)

Ingrédients pour 6 personnes :

Dacquoise noisette :
100 g de noisettes en poudre
100 g de sucre glace
4 blancs blancs d’oeufs
30 g de sucre

Crème au marron :
1 pot de crème de marron
1 petit pot de mascarpone
1 briquette de crème liquide
50g de brisures de marrons glacés
10cL de rhum
2 feuilles de gélatine

Crème au cassis :
200g de chocolat blanc
1 briquette de crème liquide
400g de cassis surgelé (ou à défaut du mélange de fruits rouges)
2 feuilles de gélatine

Glaçage miroir :
75g d’eau
11g de gélatine
150g de sucre
150g de sirop de glucose (épicerie spécialisée ou Amazon)
150g de chocolat blanc
100g de lait concentré sucré
Quelques goutes de colorant violet

1/2 pot de gelée de cassis

Réalisation :

1. Préparez la mousse au marron :
– Faites ramollir les 2 feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
– Versez la crème et le mascarpone dans un saladier bien froid et montez le tout au batteur électrique.
– Incorporez délicatement la crème de marron et les brisures de marron glacés.
– Faites chauffer le rhum et faites-y fondre la gélatine. Incorporez le tout délicatement à la crème au marron.
– Versez la crème dans le petit moule à savarin jusque mi hauteur. A l’aide d’une poche à douille, déposez de la gelée de cassis au centre, et recouvrez délicatement de crème au marron. Placez au congélateur pour 6h au minimum.

2. Préparez la dacquoise :
– Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6). Dans un saladier, tamisez ensemble les noisettes en poudre et le sucre glace.
– Montez les blancs en neige en incorporant progressivement le sucre dès que les blancs commencent à mousser.
– Incorporez délicatement le mélange tamisé aux blancs montés. Mélangez.
– Versez cette préparation sur une plaque à pâtisserie chemisée d’un papier sulfurisé. Étalez-la pour que tout soit uniforme. Démoulez la dacquoise après refroidissement. Coupez-la en en disque de la taille du grand moule.

3. Préparez la mousse au cassis :
– Faites ramollir les 2 feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
– Dans une petite casserole, mettez les cassis à compter tout doucement, pour concentrer les saveurs et enlever le maximum d’eau. Passez au chinois pour enlever la peau et les graines et faites-y fondre la gélatine.
– Faites chauffer la crème liquide. Pendant ce temps, hachez le chocolat blanc et mettez le dans un saladier. Lorsque la crème bout, versez la sur le chocolat blanc. Laissez reposer quelques minutes, puis fouettes pour homogénéiser le tout. Placez au congélateur 15 minutes pour bien faire refroidir la ganache.
– Lorsque la ganache est bien froide, montez-la au batteur : elle doit épaisse comme une mousse.
– Incorporez alors le mélange cassis-gélatine. Mélangez bien, et versez cette crème dans le plus grand moule à savarin.

4. Démoulez la couronne de crème au marron. Déposez la dans le plus grand moule à savarin, sur la crème au cassis.
Recouvrez de crème au cassis, puis du disque de dacquoise.
Placez une nouvelle fois au congélateur pour 6h minimum.

5. Réalisez le glaçage miroir :
– Faites ramollir les feuilles de gélatine (11g) dans un bol d’eau froide pendant 5 minutes.
– Versez l’eau, le sucre et le sirop de glucose dans une casserole, et portez à ébullition. Ajoutez la gélatine et incorporez-la bien.
– Retirez du feu, ajoutez le chocolat blanc, le lait concentré sucré, puis le colorant violet. Laissez refroidir le tout jusque 30° environ.

6. Glacez le gâteau : 
– Sortez le gâteau du congélateur et démoulez-le. Placez la sur une grille.
– Versez en une fois le glaçage sur le gâteau encore glacé, et laissez égouter pour enlever le maximum de glaçage et en avoir une couche très fine.
Décorez avec quelques brisures de marrons glacés sur le contour du gâteau.

Laissez décongeler 4h au réfrigérateur avant de servir.

{Concours} Pudding de chia au sirop d’érable

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance d’être invitée par Cricri pour un brunch autour du sirop d’érable et des produits de La Petite Cabane A Sucre, avec un buffet très gourmand comme elle seule en a le secret… Entre les quelques pancakes, jambons, cheesecakes et bagels, elle ous proposait aussi de nous préparer un porridge tel qu’on le mange au Canada, avec du lait de coco, du quinoa cuit, des fruits frais et secs, et bien sûr du sirop d’érable.
De retour à la maison, je me suis inspirée de ce délicieux porridge dans mon pudding de chia quasi quotidien
Voici la recette.

Si elle vous inspire, n’oubliez pas de participer à mon concours sur Instagram pour gagner 1 Mason Jar et une boite de sirop d’érable.

Et pour les Franciliens, vous pourrez retrouver la boutique éphémère de la Petite Cabane à Sucre sur marché de Noël de La Défense.  

pudding de chia

Ingrédients, pour 2 pots :
15 cL de lait de coco
10 cL de sirop d’érable
2 yaourts à la grecque
1 banane
125g de myrtilles fraiches
Des noix, noisettes, noix de pecans…

1. Mélangez ensemble le lait de coco avec le sirop d’érable.
2. Versez équitablement les graines de chia directement dans le fond des verres.
3. Versez le liquide sur les graines de chia, et mélanger afin que les graines se répartissent bien.
4. Placez au réfrigérateur toute une nuit afin que le mélange épaississe (il se formera alors un mucilage sur les graines)
5.Le lendemain matin, sortir du réfrigérateur et versez le yaourt sur le pudding. Ajoutez les fruits, et eventuellement encore une belle lampée de sirop d’érable pour les plus gourmands